Kaavan sera transporté au Cambodge vers fin novembre

AKP Phnom Penh, le 22 novembre 2020 —

Kaavan, un éléphant mâle de 35 ans, sera transporté vers fin de ce mois-ci du Pakistan vers la forêt dans une zone de protection naturelle au Cambodge avec la coordination de l’organisation CWS, a fait savoir aujourd’hui Neth Pheaktra, secrétaire d’Etat et porte-parole du ministère de l’Environnement.

« Le Cambodge remercie le gouvernement pakistanais pour cette coopération sur la conservation de l’éléphant d’Asie, une espèce rare », a-t-il dit, soulignant : « L’autorité CITES du ministère de l’Agriculture du Cambodge a déjà donné l’autorisation de transporter Kaavan au Cambodge. »

La remise de cet éléphant reflète les bonnes relations entre le gouvernement du Pakistan et le gouvernement royal du Cambodge ainsi que le potentiel des forêts naturelles cambodgiennes, a-t-il poursuivi.

A son arrivée au Cambodge, a ajouté Neth Pheaktra, Kaavan sera transféré dans la forêt de la réserve faunique de Kulen Prum Tep dans la province d’Oddâr Meanchey et sera pris en charge par la CWS et le ministère de l’Environnement.

« Nous prendrons bien soin de Kaavan et après qu’il se soit familiarisé avec la forêt du Cambodge, nous le relâcherons dans la forêt et nous espérons que Kaavan s’amusera bien de la forêt du Cambodge », a-t-il dit.

Le Cambodge compte en effet entre 400 et 600 éléphants d’Asie vivant en zone protégée à cardamome et dans le nord du Cambodge (Mondulkiri, Rattanakiri), a-t-il indiqué.

Selon le porte-parole, le braconnage pendant ces 30 dernières années a décimé la population d’éléphants au Cambodge. Les niveaux de chasse ont considérablement diminué au cours des 10 dernières années grâce aux strictes interventions des forces de l’ordre. Aucun incident de braconnage n’a été signalé dans les forêts des cardamomes depuis 2003. Une augmentation récente de la mort d’éléphants au sein de l’EPL (Eastern Plains Landscape) durant ces dernières années, avec 8 carcasses d’éléphants trouvées, est, a-t-on estimé, associée au braconnage.

D’après le ministère de l’Environnement, le Cambodge compte actuellement près de 70 aires protégées et corridors de biodiversité, y compris des parcs nationaux, des réserves fauniques, des zones à usages multiples, des sites Ramsar et d’autres sites de conservation couvrant 7,3 millions d’hectares, soit 41% de la superficie totale du Cambodge.

Par C. Nika