L’Assemblée nationale et le représentant du gouvernement royal travaillent sur le projet de loi sur le budget de 2021 et le projet de loi sur le paiement du budget de l’Etat en 2019

RNK-Emission du 17-11-2020 (en français)

La commission parlementaire économique, financière, bancaire et de l’audit et le ministère de l’économie et des finances représentant le gouvernement royal, ont examiné et discuté le projet de loi sur les finances pour la gestion de 2021 et le projet de loi sur le paiement du budget général de l’Etat pour la gestion de 2019 le matin du 16 novembre au palais parlementaire.

Représentant le gouvernement royal cambodgien, Aunporn Monirot, vice-premier ministre et ministre de l’économie et des finances a souligné à cette occasion que le cadre budgétaire de 2021 vise à poursuivre la préservation des réalisations de la société nationale obtenues durant plus de deux décennies passées avec l’esprit de maître et avec les efforts pour surmonter et résister à des impacts négatifs causés par la propagation du covid-19 et d’autres défis tant dans le pays qu’à l’étranger pour que le Cambodge puisse être solide et le maître de sa propre destiné tant à présent que dans le futur.

Le représentant du gouvernement royal a poursuivi que le budget de 2021 est un instrument efficace pouvant aider le gouvernement royal à répondre au problème challenge et à divers risques à l’intérieur et à l’extérieur du pays en vue d’assurer l’équilibre socio-économique du pays et de protéger la vie de la population de l’épidémie du covid-19 ainsi que restaurer et impulser la reprise de la croissance économique après la crise de cette maladie. Il a dit que le budget de 2021 peut être baptisé : « budget de lutte protégeant la vie de la population, maintenant l’équilibre socio-économique et de la vie de la population ainsi qu’orientant les ressources vers la restauration et la promotion de la reprise de la croissance économique après la crise du covid-19 suivant la nouvelle direction de la normalité pour assurer la paix, la stabilité sociale et le durabilité de la croissance économique ainsi que la compétitivité du Cambodge avec la poursuite du redressement du bien-être de la population ».

Le représentant du gouvernement, le vice-premier ministre Aunporn Monirot, a souligné que le budget de 2019 a vraiment joué un rôle d’un instrument  efficace de la politique du gouvernement royal  pour la préservation et le renforcement de grandes réalisations obtenues ces derniers temps ainsi que le jet du fondement au service du développement continu du Cambodge.

A noter que Cheam Yeap, président de la commission parlementaire économique, financière, bancaire et de l’audit ; Mme Som Kim Suor, auditrice générale de l’Autorité national de l’audit étaient présents à la réunion.

Par M.L.SAR