Les établissements scolaires de Phnom Penh et de la province de Kandal fermés pendant deux semaines

AKP Phnom Penh, le 08 novembre 2020 —

Les établissements scolaires publics et privés dans la capitale de Phnom Penh et la ville provinciale de Kandal seront fermés pendant deux semaines.

La suspension des classes a été annoncée par le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports cet après-midi, ajoutant qu’elle entre en vigueur à partir d’aujourd’hui.

Cette décision vise à empêcher la transmission du COVID-19 dans les établissements scolaires et la communauté, a souligné la même source.

Selon l’annonce, l’enseignement et l’apprentissage en ligne remplaceront ceux en classe pendant cette période de suspension de deux semaines.

La fermeture des écoles est intervenue après que l’une des quelque 900 personnes ayant eu des contacts directs et indirects avec le ministre des Affaires étrangères hongrois infecté lors de sa visite au Cambodge le 3 novembre dernier a été testée positive au COVID-19.

Jusqu’à la soirée du 7 novembre, un club de karaté-do, un service provincial de l’éducation, de la jeunesse et des sports et 8 établissements scolaires privés ont eu des relations avec la délégation hongroise.

Dans le même temps, le ministère a décidé de reporter toutes sortes d’activités sportives de groupe et de fermer temporairement le Stade national olympique à partir d’aujourd’hui.

Jusqu’à ce matin, le Cambodge a signalé 295 cas confirmés, dont 288 ou 97,63% ont été déjà guéris.

Par C. Nika