COVID-19 : Le ministère de la Santé confirme le test positif d’un garde du corps de la délégation hongroise

AKP Phnom Penh, le 08 novembre 2020 —

Le ministère cambodgien de la Santé a confirmé ce matin qu’un garde du corps personnel du ministre des Affaires étrangères hongrois en visite au Cambodge le 3 novembre dernier avait été testé positif pour le novel coronavirus (COVID-19).

Selon le communiqué de presse du ministère, le nouveau cas positif est un Cambodgien de 31 ans vivant dans l’arrondissement Sèn Sok, à Phnom Penh. Il a été trouvé positif à son deuxième test. Il est maintenant admis à l’hôpital de l’amitié khméro-soviétique.

Avec le nouveau cas, le nombre total de cas confirmés est passé à 295, dont 183 Cambodgiens, 45 Français, 18 Chinois, 13 Malaisiens, 9 Indonésiens, 7 Américains, 6 Britanniques, 3 Vietnamiennes, 3 Canadiens, 3 Indiens, 1 Belge, 1 Kazakhstanaise, 1 Hongrois, 1 Polonais et 1 Pakistanais.

En outre, jusqu’au 7 novembre, 892 personnes en contact avec la délégation hongroise ont été retrouvées et testées pour le virus mortel, dont une a un résultat de test positif (le cas susmentionné).

Le ministère leur a rappelé de continuer à bien mener leur auto-quarantaine chez eux et de se soumettre à trois autres tests : les 9, 14 et 18 novembre. Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de se mettre en quarantaine chez eux, ils peuvent se rendre à l’Hôtel Sokha dans le quartier Chroy Changvar, arrondissement Chroy Changvar comme arrangé par le ministère et l’administration municipale de Phnom Penh, à partir du 8 novembre.

Entre-temps, aucun nouveau cas guéri n’a été enregistré, le nombre total de patients guéris reste à 288 ou 97,63% du total des cas confirmés.

Depuis le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, la pandémie de COVID-19 a touché 13 provinces et capitale du Cambodge.

Par C. Nika