Samdech Hun Sèn félicite le 17e anniversaire de l’inscription de la danse Preah Reach Troap comme patrimoine immatériel de l’humanité

AKP Phnom Penh, le 07 novembre 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a exprimé ses félicitations du 17e anniversaire de la proclamation de la danse Preah Reach Troap (Ballet royal) comme patrimoine immatériel de l’humanité.

“Le 7 novembre marque le 17e anniversaire de l’enregistrement du ‘Ballet royal’, un héritage inestimable du Royaume du Cambodge, qui a été préservé depuis longtemps”, a dit le chef du gouvernement royal dans un message de Facebook ce matin.

La danse Preah Reach Troap Dance (Ballet royal) a été proclamé chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2003. Comme décrit par l’UNESCO, le Ballet royal du Cambodge, ou danse classique khmère, est célèbre pour ses gestes de la main gracieux et ses magnifiques costumes. Les représentations du Ballet royal se sont déroulées dans le cadre de divers rites associés au pouvoir royal et au prestige du pays.

Les gestes et poses codifiés que les danseurs doivent maîtriser nécessitent de nombreuses années de formation intensive. Un orchestre exécutant de la musique sacrée accompagne les danseurs et un chœur féminin commente en continu l’intrigue et les émotions mimées par les danseurs. La particularité de la chorégraphie khmère est que la danse n’a pas de gestes fixes, mais des figures en mouvement perpétuel, ce qui donne une fluidité unique en Asie.

A noter que les autres patrimoines cambodgiens déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial comprennent le Site historique d’Angkor enregistré au patrimoine mondial en 1992, Lakhon Sbèk Thom (grand théâtre d’ombres) proclamé chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2005, le Temple de Preah Vihear du XIe siècle classé au patrimoine mondial en 2008, Teanh Prot (tir à corde), un jeu récréatif populaire, nommé un patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2015, Chapei Dang Vèng, un instrument traditionnel de musique à deux cordes et à long manche, enregistré sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente en 2016, le Temple de Sambor Prei Kuk reconnu comme un patrimoine mondial en 2017, et Lkhon Khol Wat Svay Andet inscrit sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente en 2018.

Par C. Nika