Le COVID-19 met fin à 50.000 emplois liés au tourisme au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 06 novembre 2020 —

Quelque 2.838 entreprises liées au tourisme au Cambodge ont été fermées ou temporairement fermées à cause de la crise du COVID-19, jusqu’en septembre de cette année, entraînant la perte de 50.996 emplois dans le secteur.

S’exprimant lors d’un séminaire sur le fonctionnement des entreprises touristiques à l’époque du COVID-19 tenu dans la province de Siem Reap, le 6 novembre, Song Tonghap, secrétaire d’Etat au Tourisme, a déclaré que le nombre touché représentait 29,6% des entreprises liées au tourisme dans tout le pays.

Environ 62% des entreprises touristiques touchées par le COVID-19 sont basées dans la province de Siem Reap, mettant 14.702 travailleurs au chômage, a-t-il ajouté.

Pour redresser le secteur, a-t-il indiqué, le ministère du Tourisme a préparé des documents stratégiques clés tels que la feuille de route pour la réhabilitation et la promotion du secteur du tourisme au Cambodge (2020-2025), les plans directeurs pour le développement du tourisme dans les provinces de Siem Reap, Kèp et Mondulkiri (2020-2035) et le Plan stratégique de développement du tourisme (2021-2030).

Pour soutenir la situation des entreprises touristiques pendant cette période de COVID-19, le gouvernement royal du Cambodge a lancé six séries de mesures pour continuer à gérer les impacts sur les secteurs clés de l’économie nationale, y compris les mesures fiscales, les mesures de protection des travailleurs et l’exonération des frais de renouvellement des licences touristiques dans tout le pays pour 2021, a fait savoir le secrétaire d’Etat.

A noter que le Cambodge a accueilli seulement 1.247.680 touristes étranges au cours des neuf premiers mois de cette année, soit une chute 74,1% par rapport à la même période de l’an dernier, selon le rapport du ministère du Tourisme.

Par C. Nika