Le PM cambodgien rejette l’accusation sur la base militaire chinoise sur le territoire du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 26 octobre 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a de nouveau fait des éclaircissements sur la nouvelle de la base militaire chinoise sur le territoire cambodgien.

« Il y a des investisseurs et des experts techniques chinois ici [au Cambodge], mais où est le personnel armé chinois? », a demandé le Premier ministre alors qu’il présidait la cérémonie d’ouverture du chantier de construction de deux ponts reliant la Nationale 1 à la ville satellite de Koh Pich via la zone de développement de Koh Norea, tenue dans le quartier Niroth, arrondissement Chbar Ampov, à Phnom Penh, ce matin.

Dans le même temps, Samdech Techo Hun Sèn a soulevé la question de certains actes de protestation devant l’ambassade de Chine à Phnom Penh vendredi dernier lorsqu’une douzaine de personnes sous une organisation politique et un ordre du jour clairement définis se sont rassemblées contre la présence de personnel armé chinois au Cambodge.

« Où sont au Cambodge les troupes chinoises qui doivent être expulsées? Veuillez montrer les preuves », a-t-il ajouté.

Samdech Techo Hun Sèn a réaffirmé que le Cambodge n’avait jamais permis aux forces armées chinoises de se baser sur son territoire. Il a également demandé des preuves de l’inquiétude suscitée par l’accord secret avec la Chine.

De plus, Samdech Techo Premier ministre a appelé à mettre un terme au malentendu et a exprimé son soutien à toutes les actions judiciaires contre ceux qui sont impliqués dans cette affaire.

Par C. Nika