Le gouvernement royal vise à porter les recettes de l’Etat à 18% du PIB

AKP Phnom Penh, le 23 octobre 2020 —

Le gouvernement royal souhaite augmenter les recettes de l’Etat à 18,0% du PIB l’année prochaine, selon le projet de loi sur le budget national pour 2021.

Le projet de loi a été approuvé par le Conseil des ministres durant sa réunion hebdomadaire organisée ce matin au Palais de la Paix, à Phnom Penh, sous la présidence du Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, a fait savoir Phay Siphan, ministre délégué auprès du Premier ministre et président de l’Unité des porte-parole du gouvernement royal.

Le chiffre fixé est inférieur à l’objectif de la collecte des revenus de l’Etat stipulé dans la Stratégie de mobilisation des revenus 2019-2023 en raison de l’épidémie de COVID-19.

Pour les dépenses, les frais de personnel : salaire minimum et salaires des fonctionnaires et des forces armées resteront au même niveau que ceux de 2020 afin d’économiser du budget pour la lutte contre la propagation du COVID-19 qui a affecté négativement l’économie, la santé et les conditions de vie du peuple, en particulier des ouvriers et employés dans l’industrie textile et de la confection, et des ouvriers informels, ainsi que des pauvres et des vulnérables.

Le gouvernement royal a aussi prévu un budget de 40 milliards de riels pour permettre aux ministères et institutions de recruter des fonctionnaires qualifiés. Comme l’année dernière, le gouvernement royal a réservé un budget de 50 milliards de riels pour le fonds de soins de santé pour les fonctionnaires, les retraités et les anciens combattants, et a continué à prévoir, dans le budget du ministère de la Santé, 6 milliards de riels pour la Sécurité sociale (risques professionnels) pour les agents publics afin d’améliorer la santé des fonctionnaires.

(Photo: Kok Ky)

Par C. Nika