La mise en œuvre de la taxe sur les gains en capital reportée à 2022

AKP Phnom Penh, le 22 octobre 2020 —

Le Département général de la fiscalité (DGF) relevant du ministère de l’Economie et des Finances a annoncé que la mise en œuvre de l’impôt sur les gains en capital, prévue au début de 2021, a été retardée d’un an.

Dans une annonce rendue publique le 22 octobre, le DGF a déclaré que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, avait accepté de reporter la perception de l’impôt sur les gains en capital d’un an jusqu’à la fin de 2021.

L’impôt sur les gains en capital sera réalisé sur la vente de certains actifs, notamment des terrains, des bâtiments, des actions, des devises, etc.

Kong Vibol, directeur général du DGF, a récemment expliqué que la perception de l’impôt sur les gains en capital ne signifiait pas « opprimer le peuple », mais promouvoir l’équité fiscale et encourager les sociétés immobilières à s’enregistrer auprès du DGF. Seuls 20% des gains en capital seront imposés (20%), a-t-il souligné.

Le DGF a dit qu’il ferait des vidéos concernées pour sensibiliser le public au processus de collecte de l’impôt sur les gains en capital.

Par C. Nika