Samdech Técho Hun Sèn rend visite aux habitants victimes de l’inondation à Banteay Meanchey

RNK-Emission du 21-10-2020 (en français)

10.000 familles affectées par l’inondation des eaux de pluie vivantes dans le district de Mongkol Borei, province de Banteay Meanchey ont reçu le matin du 21 octobre des dons offerts par Samdech Técho Hun Sèn, Premier ministre.

A noter que le chef du gouvernement royal est parti tôt le matin du 20 octobre à bord d’une voiture pour la province de Banteay Meanchey située à plus de 400 kilomètres dans le nord-ouest du pays pour rendre visite aux habitants victimes de l’inondation.

S’adressant à la population, samdech Técho Hun Sèn, a d’abord transmis les salutations du Roi et de la Reine-Mère à la population de Banteay Meanchey affectée par l’inondation. Il a partagé le deuil avec les familles des 34 victimes qui ont perdu la vie par cette catastrophe. Samdech Técho Hun Sèn a dit que ce que nous devons faire d’abord, c’est l’évacuation de la population vers la région de sécurité. Il a exprimé son grand regret du malheur de la population victime soulignant que cet événement était absent durant plus de 40 ans après la libération du pays le 7 janvier 1979. Il a fait noter que certains autres pays ont subi une catastrophe plus grave que le Cambodge. Samdech Técho Hun Sèn a dit que ces inondations des eaux de pluie étaient vraiment causées par le changement climatique.

Le chef du gouvernement royal a poursuivi que le covid-19 a déjà détruit le Cambodge et que maintenant l’inondation des eaux de pluie vient le détruire encore. Il a dit que le bilan du dommage n’est pas encore fait.

Samdech Técho Hun Sèn a dit que les 290 camions militaires qui ont verbalement été attaqués ces derniers temps sont maintenant devenus un moyen pour secourir la population victime de l’inondation. Il a félicité les autorités locales, les forces armées de leurs efforts accordant des secours à la population. Sans cette intervention, il pourrait y avoir beaucoup plus de morts et de victimes, a dit Samdech Técho. Il leur a encore demandé de transporter les habitants évacués qui rentreront à leurs maisons et de les aider à régler des difficultés.

Le chef du gouvernement royal a exprimé sa fierté du fait qu’au moment où certaines provinces et villes du pays étaient frappées par l’inondation, plusieurs personnes généreuses ont accordé leur assistance.

Samdech Técho Hun Sèn a appelé la banque et les micro-finances à comprendre et être tolérants devant cette situation très difficile de la population sinistrée. Il leur a demandé de ne pas saisir maison ou biens de la population dans cette période.

Le chef du gouvernement a exprimé sa conviction que le Cambodge surmontera des difficultés dues au covid-19 et à l’inondation et qu’il pourra le restaurer.

Il a demandé aux politiciens qui font des dons aux habitants victimes de l’inondation de ne pas distinguer leur tendance politique.

Samdech Técho Hun Sèn a dit que quand la population rencontre des difficultés, son habitude est d’aller toujours la trouver.

Le chef du gouvernement royal a demandé aux personnes charitables de ne pas être déçues. Il s’est engagé à bien envoyer leur assistance aux habitants victimes de l’inondation.

Il a dit que le travail urgent après l’inondation sera la culture continue pour impulser le secteur agricole.

Samdech Técho Hun Sèn a remercié la population pour avoir élu le Parti du Peuple Cambodgien et soutenu son poste de Premier ministre. Il lui a proposé de continuer à voter pour le Parti du Peuple cambodgien.

Banteay Meanchey est l’une des 19 provinces et villes qui ont été frappées par l’inondation des eaux de pluie. Elle est l’une des plus touchées par cette catastrophe naturelle. Six villes et districts de la province sont les plus inondées à savoir les villes de Sérey Sophorn, Poï Pet, les districts de Mongkol Borei, Thmar Puork, O Chrov et Malaï.

Selon le rapport du comité national de management du désastre, jusqu’à 19 octobre, les inondations des eaux de pluies dans la province de Banteay Meanchey ont tué 18 personnes, affecté 22.178 familles, fait évacuer 3.545 familles vers la région de sécurité, inondé 49.343 hectares de jeunes pousses de riz, 9.642 hectares d’autres cultures et endommagé des infrastructures, routes, ponts, digues et écoles.

A noter que pour la province de Banteay Meanchey, le chef du gouvernement royal a non seulement dirigé l’opération de secours mais encore accordé un budget offert par les personnes généreuses de 200.000 dollars alors que la présidente de la croix rouge cambodgienne, elle aussi, a octroyé 100 millions de riels à la province pour régler les difficultés.

Par M.L.SAR