Le Cambodge et la Chine promouvront davantage leurs liens bilatéraux

AKP Phnom Penh, le 12 octobre 2020 —

Le vice-Premier ministre cambodgien, Hor Namhong, a reçu hier soir, à Phnom Penh, le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, pour discuter de la coopération et des relations bilatérales.

Hor Namhong a vivement remercié la Chine d’avoir aidé le Cambodge sur de nombreux projets qui ont contribué au développement socio-économique du Royaume.

Le vice-Premier ministre cambodgien a également mentionné les projets financés par la Chine qui seront mis en œuvre dans un proche avenir, notamment le projet d’irrigation et de protection contre les inondations Stung Prêk Tnot et le projet d’extension et d’amélioration des nationales 41, 33 et 31.

A cette occasion, Hor Namhong a demandé à la partie chinoise d’aider à résoudre le problème de la société chinoise COFCO, qui est un obstacle à l’importation de 400.000 tonnes de riz cambodgien, et de pousser pour l’importation de mangues et de poissons cambodgiens déjà convenus par les deux parties, ainsi que d’acheter plus de produits agricoles du Cambodge tels que le poivre, le durian, le sucre blanc, le logan (Ta-ngèn), etc.

De plus, Hor Namhong a proposé à la partie chinoise d’encourager les investisseurs chinois à transférer davantage d’usines de Chine vers le Cambodge.

Les deux parties ont aussi discuté de la coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays couvrant presque tous les domaines.

Pour sa part, Wang Yi a affirmé que la Chine continuerait d’aider le Cambodge dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, y compris l’accord de vaccins développés par la Chine sur une base prioritaire.

Le Cambodge et la Chine favoriseront le développement des relations bilatérales dans l’ère post-pandémique et élargiront la coopération dans d’autres domaines, a-t-il souligné.

La Chine importera plus de produits agricoles cambodgiens de qualité comme l’a demandé le Cambodge, a-t-il ajouté.

Le Cambodge et la Chine sont sur le point de signer un accord de libre-échange (ALE), le premier ALE du Cambodge avec un pays étranger, accord qui non seulement promouvra le commerce bilatéral, mais contribuera également à aider le Cambodge à relever les défis de l’ère post-pandémique.

A noter que Wang Yi est en visite officielle de deux jours au Cambodge, du 11 au 12 octobre.

(Photo: Khem Sovannara)

Par C. Nika