Le PM cambodgien apprécie le commerce bilatéral avec les Etats-Unis

AKP Phnom Penh, le 21 septembre 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a exprimé ce matin sa fierté face à l’augmentation du volume du commerce bilatéral entre le Cambodge et les Etats-Unis, malgré la pandémie de COVID-19.

Le chef du gouvernement royal a déclaré que même si le monde souffrait de la pandémie du COVID-19, le commerce bilatéral entre le Cambodge et les Etats-Unis au cours des huit premiers mois de cette année avait connu une hausse de près de 17% par rapport à la même période de l’année dernière.

Lors d’une réunion par vidéoconférence ce matin avec le Conseil d’affaires Etats-Unis-ASEAN (USABC) dirigé par son président, Alexander Feldman, Samdech Techo Hun Sèn a informé la délégation de l’USABC que bien que la pandémie de COVID-19 ait causé de nombreuses difficultés au fonctionnement de la vie sociale et économique, le gouvernement royal du Cambodge n’avait pas ralenti sa réforme dans tous les domaines.

Afin d’attirer plus d’investisseurs, en particulier lorsque la situation du COVID-19 s’est assouplie, le Cambodge se prépare à améliorer la loi sur l’investissement et un nouveau système de motivation complet et attractif pour l’industrie électronique, l’agro-industrie, les industries de soutien, etc., a-t-il dit.

Dans le même temps, a-t-il poursuivi, le Cambodge signera bientôt l’accord de libre-échange Cambodge-Chine, espérant que cela jouera un rôle important pour faire du Cambodge une destination pour les entreprises américaines à la recherche de nouveaux sites de production en Asie du Sud-Est.

Samdech Techo Hun Sèn a continué que depuis plus de neuf mois, le monde se battait contre le COVID-19, qui avait provoqué une crise sociale et économique sans précédent, mais pour le Cambodge, le gouvernement royal avait efficacement géré la situation.

Jusqu’à présent, le Royaume n’a pas été infecté par le virus au niveau communautaire et n’a connu aucun confinement national, même si la pandémie a créé de graves défis, en particulier dans l’industrie textile et les secteurs du tourisme, de l’aviation et des services, a dit le Premier ministre, ajoutant que dans cette situation, le gouvernement royal du Cambodge a déjà introduit cinq séries de mesures, à la fois économiques et sociales, pour aider à maintenir l’équilibre de la production et des affaires, ainsi que pour assurer les moyens de subsistance des personnes gravement touchées.

« Je pense que certaines entreprises américaines présentes au Cambodge ont également bénéficié de ces mesures », a-t-il souligné.

En outre, a-t-il affirmé, le gouvernement royal a introduit une série de mesures de réforme radicales pour relever les principaux défis auxquels les investisseurs et les entreprises sont confrontés afin d’accroître la compétitivité du Cambodge par la facilitation et la création d’un environnement propice aux affaires et aux investissements dans le pays.

Dans l’avenir, le Cambodge mettra en œuvre des mesures d’intervention appropriées et opportunes, associées à des considérations stratégiques, par l’introduction de mesures de politique financière publique, de politique monétaire et de réforme structurelle pour atteindre deux objectifs prioritaires : maintenir la stabilité socio-économique et stimuler la croissance économique, a dit le Premier ministre.

De plus, Samdech Techo Hun Sèn a demandé à tous les représentants des entreprises américaines de continuer à promouvoir les efforts du gouvernement royal dans l’amélioration de la compétitivité du Cambodge et à aider à attirer davantage d’investisseurs américains à investir au Cambodge afin de consolider les liens économiques entre les deux pays, ainsi que de contribuer au renforcement de la coopération Etats-Unis-ASEAN.

(Photo: Kok Ky)

Par C. Nika