Le Cambodge et la Suisse continuent de travailler ensemble pour renforcer les ressources humaines grâce à des projets de formation professionnelle

AKP Phnom Penh, le 09 septembre 2020 —

Le Cambodge et la Suisse se sont déterminés à continuer à travailler ensemble pour renforcer les ressources humaines à travers des projets de formation professionnelle.

La détermination a été soulignée ce matin, à Phnom Penh, lors de l’entretien entre le ministre cambodgien du Travail et de la Formation professionnelle, Ith Samheng, et Markus Buerli, nouveau directeur de la Direction du développement et de la coopération (DDC) de la Suisse.

A cette occasion, les deux parties ont exprimé leur satisfaction du résultat de leur bonne coopération et se sont engagées à continuer d’élargir leur collaboration.

Ils ont insisté sur l’importance des compétences professionnelles car selon ses expériences, la Suisse est rapidement devenue un pays développé parce que les deux tiers de sa population jeune ont d’abord suivi une formation professionnelle pour saisir des opportunités d’emploi avant de poursuivre leurs études supérieures.

Ith Samheng a remercié la DDC pour son soutien financier et technique à divers projets au Cambodge, en particulier ceux avec une priorité sur le renforcement des ressources humaines dans le domaine de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP).

Le ministre a également souligné le potentiel du secteur agricole, en plus de l’industrie et des services, à créer des emplois pour des millions de personnes. Par conséquent, augmenter la formation dans ce domaine est très nécessaire pour répondre à la demande du marché du travail, a-t-il ajouté.

D’après le ministère du Travail et de la Formation professionnelle, la première phase du projet de développement des compétences (SDP) financé par la DDC de 2016 à 2020 s’est achevée avec succès en augmentant les revenus et en créant des emplois décents pour les jeunes, hommes et femmes, dans trois provinces ciblées : Kratié, Stung Trèng et Preah Vihear, et en formant un système d’EFTP bien coordonné, réactif et inclusif.

La deuxième phase du SDP, qui durera de juillet 2020 à juin 2024, a pour objectif principal de créer des opportunités d’emploi pour les jeunes hommes et femmes vulnérables et les ouvriers/employés peu qualifiés et de rendre le système d’EFTP plus efficace dans cinq provinces ciblées, dont Kratié, Stung Trèng, Preah Vihear, Mondulkiri et Rattanakiri.

A noter que la DDC a aussi soutenu un projet conjoint entre le gouvernement royal du Cambodge et les Nations Unies sur l’emploi des jeunes, qui s’est terminé avec succès, et elle a continué à soutenir la deuxième phase du projet 2020-2023 visant à promouvoir l’emploi décent pour les jeunes cambodgiens. De plus, la DDC a financé un projet de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ayant pour but de protéger les travailleurs migrants, projet appelé PROMISE.

(Photo : Ministère du Travail)

Par C. Nika