Des écoles publiques au Cambodge rouvertes

AKP Phnom Penh, le 07 septembre 2020 —

Des écoles publiques sont rouvertes aujourd’hui après être fermées pendant environ six mois, comme la situation de la pandémie de COVID-19 est sous contrôle.

Selon le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports (MEJS), les élèves des classes 9e et 12e dans 21 des 25 provinces et municipalité sont autorisés à reprendre leurs cours en vertu de mesures sanitaires strictes contre le virus mortel.

Le Dr Dy Khamboly, porte-parole du MEJS, a souligné que tous les niveaux de classe, de la maternelle au lycée, dans quatre provinces dont Kratié, Stung Trèng, Rattanakiri et Mondulkiri à faible risque d’infection par le COVID-19 étaient autorisés à recommencer, mais seulement pour ceux de la ville de province.

Selon les directives du MEJS, les écoles doivent offrir un environnement d’apprentissage sûr, inclusif, confortable et convivial. Les élèves doivent être assis à 2 m l’un de l’autre, tandis que la taille de la classe doit être limitée à 15-20 élèves par classe au maximum.

Avant d’entrer à l’école, les élèves doivent prendre leur température, se laver les mains, porter des masques et réduire les rassemblements, etc.

Concernant la réouverture des écoles privées, le Dr Dy Kamboly a fait savoir que le ministère était en train d’examiner leur demande de réouverture et enverra des groupes de travail pour évaluer leurs procédures opérationnelles normalisées (SOP) et d’autres mesures préventives avancés par le ministère de la Santé et le MEJS. « Le ministère permettra à ces écoles privées de rouvrir dans cette deuxième phase de la reprise scolaire dans un proche avenir », a-t-il affirmé.

A rappeler que la première phase de la reprise scolaire, appliquée en août dernier, s’est bien déroulée.

Le Cambodge n’a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 pendant sept jours consécutifs. Le nombre total de cas confirmés reste alors à 274, dont 272 ou 99,27% ont été déjà guéris.

Jusqu’à présent, aucun cas de transmission communautaire n’a été enregistré dans le Royaume. La pandémie a été effectivement maîtrisée. En conséquence, le gouvernement royal a autorisé la reprise des écoles (par étapes), de certaines activités sportives …, et a encouragé le tourisme intérieur de manière contrôlée.

(Photo: Khem Sovannara)

Par C. Nika