Les musulmans cambodgiens sont autorisés à reprendre leurs activités religieuses dès la semaine prochaine

AKP Phnom Penh, le 06 septembre 2020 —

Les musulmans dans tout le Cambodge seront autorisés à reprendre leurs activités religieuses dans les mosquées et les suraus à partir du 11 septembre prochain.

La reprise se fera en différentes étapes et avec des mesures préventives strictes, a souligné un communiqué de presse du ministère de la Santé rendu public hier, suite à l’approbation de Samdech Techo Premier ministre à la demande du ministère.

D’après le communiqué, la fréquentation des mosquées et des suraus dans les villages où vivent en permanence des musulmans doit respecter strictement les règles édictées par le ministère de la Santé, telles que :

1) Portez un masque, prenez la température, lavez-vous régulièrement les mains avec du savon ou des désinfectants et gardez une distance physique d’au moins 1,5 m ;

2) Un musulman doit apporter un tapis de prière de chez lui pour son propre usage ;

3) Empêcher les enfants et les malades de se rendre à l’assemblée ;

4) Evitez de serrer la main, mais se saluez avec un signe de la main, en disant les salutations islamiques, et rompez immédiatement après la fin du service de 20 à 30 minutes ;

5) Le culte du vendredi est une brève prière ne dépassant pas 30 minutes ; et

6) La distanciation sociale doit être maintenue en autorisant le culte à environ 30% de chaque mosquée.

“Il est conseillé aux dirigeants islamiques de commencer ce processus étape par étape à partir du vendredi 11 septembre 2020 avec une période d’essai de 4 vendredis, puis de débuter le culte en suraus en suivant systématiquement les mesures de santé publique du ministère de la Santé. Le Conseil islamique doit surveiller la réouverture du service aussi minutieusement que possible. S’il y a un cas suspect de COVID-19, chaque direction de mosquée doit immédiatement le signaler à l’autorité locale ou au centre de santé le plus proche”, a souligné la même source.

A noter que le Cambodge n’a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 pendant six jours consécutifs. Le nombre total de cas confirmés reste alors à 274, dont 272 ou 99,27% ont été déjà guéris.

Jusqu’à présent, aucun cas de transmission communautaire n’a été enregistré dans le Royaume. La pandémie a été effectivement maîtrisée. En conséquence, le gouvernement royal a autorisé la reprise des écoles (par étapes), de certaines activités sportives …, et a encouragé le tourisme intérieur de manière contrôlée.

Par C. Nika