Les pays de la GMS partagent leurs expériences sur la reprise du tourisme pendant et après la crise du COVID-19

AKP Phnom Penh, le 26 août 2020 —

Les hauts officiels du tourisme des pays de la Grande sous-région du Mékong (GSM) : Chine, Myanmar, Thaïlande, Cambodge et Vietnam se sont rencontrés par vidéoconférence dans le 1er Sommet de destination du Mékong pour discuter de la reprise du tourisme pendant et après la crise du COVID-19.

Le Cambodge a été représenté par Thong Khon, ministre du Tourisme.

La réunion, tenue le 25 août, a abordé 10 sujets importants allant des lignes politiques adoptées par les gouvernements des pays de la GSM à la résolution des impacts causés par la crise et la reprise du tourisme régional.

A cette occasion, Thong Khon a mis l’accent sur les mesures préventives mises en place par le gouvernement royal, le ministère de la Santé, avec le soutien de l’Organisation mondiale de la santé, ainsi que sur les mesures de sûreté du tourisme sur les sites touristiques, les communautés touristiques, les bases d’hébergement et de restauration, et dans les services de transport terrestre et fluvial.

Le ministère du Tourisme a stimulé le mouvement touristique domestique tout en renforçant les mesures de sûreté du tourisme pour que le tourisme national puisse survivre.

La réunion a noté que le taux d’infection dans la GSM était très faible par rapport à celui des autres régions, de toute façon la région n’a pas encore osé recevoir des touristes étrangers car le risque de cas importés est encore élevé.

Pour le Cambodge, a poursuivi le ministre, même s’il n’est pas encore possible d’accueillir des touristes internationaux, le Royaume se prépare constamment comme le renforcement des mesures de sûreté du tourisme, l’encouragement des investissements dans la création de nouveaux produits touristiques hautement sûrs, la promotion de la digitalisation au sein des citoyens, la formation de plus de ressources humaines dans le secteur touristique, la promotion des investissements dans l’agriculture et la prévention de la pandémie de COVID-19, en particulier de la transmission communautaire.

Thong Khon a rappelé les récents cinq jours de congé en compensation de ceux du Nouvel An khmer, au cours desquels environ 1,4 million de personnes ont voyagé à travers le pays. Le plus important est qu’aucun cas positif de COVID-19 n’a été détecté sur aucun Cambodgien ni touriste pendant cette période, a-t-il souligné.

Selon le ministère du Tourisme, lors de la même réunion, la partie thaïlandaise a suggéré la politique touristique « Green Travel Bubble » sur une base bilatérale ou trilatérale, et si elle couronne du succès, elle pourrait être étendue au niveau multilatéral.

(Photo : Ministère du Tourisme)

Par C. Nika