Le PM cambodgien partage ses points de vue sur le développement futur de la CML

AKP Phnom Penh, le 24 août 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn du Royaume du Cambodge, a hautement apprécié la coopération régionale entre les nations de la Coopération Mékong-Lancang (CML).

L’appréciation a été exprimée dans son discours au cours de la 3e Réunion des dirigeants de la CML tenue ce matin par vidéoconférence et diffusée en direct sur sa page Facebook officielle.

« Concernant le développement futur de la coopération Mékong-Lancang, je voudrais exprimer ma haute appréciation pour les œuvres visionnaires de Son Excellence Li Keqiang et soutenir ses propositions dans quatre domaines prioritaires, à savoir: (1) la connectivité grâce à l’établissement de la ceinture de développement économique Mékong-Lancang et la promotion de la synergie avec le nouveau corridor commercial international terre-mer ; (2) la coopération en matière de ressources en eau ; (3) le développement durable dans l’agriculture et l’environnement ; et (4) le rehaussement de la santé publique en créant la Communauté de santé publique du Mékong-Lancang », a-t-il souligné.

De plus, Samdech Techo Hun Sèn a partagé ses points de vue personnels concernant la vision du développement futur de la CML comme suit :

Premièrement, à l’heure de la décélération de la croissance mondiale, trouver de nouvelles sources de croissance dans notre sous-région est une nécessité. Par conséquent, nous devons accélérer la réalisation de la ceinture de développement économique Mékong-Lancang en tant que nouveau moteur de croissance pour la sous-région du Mékong-Lancang. Le rehaussement des investissements dans les infrastructures de qualité, la connectivité et la coopération industrielle stimulera davantage le commerce transfrontalier et renforcera encore l’intégration de nos chaînes d’approvisionnement sous-régionales dans les chaînes de valeur mondiales. En même temps, la promotion de la coopération scientifique, technologique et d’innovation peut améliorer la compétitivité à long terme de notre sous-région. A cet égard, je voudrais soutenir toutes les mesures énoncées dans la Déclaration des coprésidents.

Deuxièmement, cela fait déjà cinq ans depuis le Sommet de Sanya et je pense qu’il est temps pour nous de lancer une évaluation complète basée sur un système de suivi et d’évaluation solide pour garantir l’efficacité du cadre de la CML. Par exemple, depuis le lancement du Fonds spécial de la CML en 2016, le Cambodge a obtenu 55 projets couvrant un large éventail d’activités de coopération pratique, qui ont, selon nous, produit des impacts tangibles et ont contribué de manière significative à l’amélioration du bien-être de notre population.

Troisièmement, en ce qui concerne la pandémie de COVID-19, qui est le sujet le plus brûlant pour 2020, nous devons montrer notre solidarité et notre confiance mutuelle dans la lutte contre cet ennemi commun pour nous assurer qu’elle ne dévaste pas notre santé publique et notre économie nationales respectives, en particulier la prospérité de notre région. Dans ce contexte, promouvoir une intégration régionale plus approfondie et un multilatéralisme efficace sont deux priorités essentielles de notre action commune. En outre, le Cambodge apprécie vivement la Chine pour ses efforts de production de vaccins et son engagement à assurer son accessibilité et son prix abordable pour les pays en voie de développement.

Le chef du gouvernement cambodgien a également remercié les deux coprésidents (Laos et Chine) pour leur organisation avec succès de cette Réunion et a profité de ce moment pour accueillir chaleureusement le Myanmar en tant que prochain coprésident tournant de la CML avec la Chine.

« Le Cambodge s’est fermement déterminé à la coopération Mékong-Lancang et je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec le Myanmar et tous les pays membres de la CML pour bâtir une ‘communauté d’avenir partagé de paix et de prospérité’ », a affirmé Samdech Techo Hun Sèn.

Par C. Nika