PM : Le Cambodge n’abandonne pas son devoir de maintien de la paix

AKP Phnom Penh, le 17 août 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a réaffirmé l’engagement du Royaume à participer aux opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU.

“Même si le Cambodge est un pays pauvre et est confronté au COVID-19, et que les pays hôtes des Casques bleus cambodgiens ont été touchés par la pandémie, le Cambodge et ses troupes n’abandonnent pas leur mission de maintien de la paix dans différents pays sous l’égide de l’ONU”, a déclaré le chef du gouvernement cambodgien dans un message de Facebook le 17 août.

“Nous participons volontairement et de manière responsable [aux missions de maintien de la paix de l’ONU] en tant que membre de l’ONU”, a-t-il souligné.

Samdech Techo Hun Sèn a également annoncé sa décision de ne pas demander à l’ONU de reporter l’échange de ses Casques bleus après avoir reçu la date précise de retour et de remplacement de la part de l’ONU.

“Le date spécifique nous permet d’organiser facilement la quarantaine pour empêcher l’importation de COVID-19 au Cambodge, c’est-à-dire du Mali en septembre 2020, du Soudan du Sud en octobre 2020, de la République centrafricaine en novembre 2020, et du Liban en janvier 2021”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a donc appelé les soldats de la paix cambodgiens dans les quatre pays susmentionnés et ceux qui vont remplacer leurs homologues à être prêts pour leur retour et leur départ.

Hier, lors de la cérémonie d’inauguration du parc aquatique Garden City dans le quartier Prêk Tasek, arrondissement Chroy Changvar, à Phnom Penh, Samdech Techo Hun Sèn a demandé au Secrétaire général de l’ONU à reporter le remplacement des troupes cambodgiennes afin de réduire le risque de transmission du COVID-19.

Selon lui, quelque 400 Casques bleus cambodgiens seront déployés pour remplacer leurs homologues actuellement en mission de l’ONU dans les quatre pays.

Parmi les 80 forces de maintien de la paix cambodgiennes rentrant récemment du Mali, a dit Samdech Techo Hun Sèn, neuf ont été testées positives.

Jusqu’à ce matin, le Cambodge a enregistré 273 cas confirmés de COVID-19, dont 174 Cambodgiens, 40 Français, 17 Chinois, 13 Malaisiens, 8 Indonésiens, 7 Américains, 5 Britanniques, 3 Vietnamiennes, 3 Canadiens, 1 Belge, 1 Indien et 1 Kazakhstanaise. Tous sont des cas importés.

Parmi les cas confirmés, 238 ou 87,18% ont été guéris avec succès.

Par C. Nika