Un nouveau barrage hydroélectrique en construction dans la province de Pursat

AKP Phnom Penh, le 12 août 2020 —

Un projet de barrage hydroélectrique de 80 mégawatts dans la province de Pursat a commencé à construire ses infrastructures nécessaires, projetant de produire de l’électricité en 2023, ce qui fera de la province une batterie électrique du pays.

Ce projet est investi par la société coréenne SPHP (Cambodia) Co., Ltd. avec un capital d’investissement de 231 millions de dollars américains.

Le projet, approuvé par le gouvernement royal en mai dernier, est situé sur la rivière de Pursat dans la commune de Pramoy, district de Veal Vèng, province de Pursat.

Victor Jona, directeur général de l’Energie du ministère des Mines et de l’Energie, a dit hier à l’AKP que des infrastructures telles que la route menant au site était en cours de construction et que la compensation aux villageois locaux affectés par le projet avait été déjà faite.

Le projet s’avance comme prévu malgré cette période difficile de la pandémie de COVID-19, a-t-il affirmé.

L’électricité produite par le barrage sera achetée par l’Electricité du Cambodge dans le cadre d’un contrat d’achat de 0,07 dollar américain le kWh.

« Dans la province de Pursat, il existe de nombreux projets énergétiques dont le barrage hydroélectrique de Stung Atai et ce barrage hydroélectrique de Stung Pursat qui est actuellement en construction, et il y a un parc solaire en construction de 60 mégawatts. Toute l’énergie [produite à partir de ces sources] sera connectée aux sous-stations de la province […] », a souligné Victor Jona.

Le barrage hydroélectrique Stung Atai de 120 mégawatts, le premier barrage de la province, investi par Cambodia Hydropower Development Co., Ltd avec un capital d’investissement de 370 millions de dollars américains, produit actuellement de l’électricité pour le réseau national.

Pour sa part, le développement du parc solaire de 60 mégawatts devrait s’achever avant la fin de 2020.

Par C. Nika