Le Cambodge et l’Inde concluent un accord sur une subvention de 1,5 million de dollars pour l’achat d’équipements de déminage

AKP Phnom Penh, le 10 août 2020 —

Le gouvernement royal du Cambodge et le gouvernement indien sont parvenus à un accord sur l’octroi d’une aide non remboursable de 1,5 million de dollars américain pour l’achat d’équipements de déminage.

Le général Neang Phat, secrétaire d’Etat permanent à la Défense nationale, et Mme Manika Jain, ambassadrice de l’Inde au Cambodge, ont signé ce matin, à Phnom Penh, cet accord, sous la présidence de Samdech Pichey Sena Tea Banh, vice-Premier ministre, ministre de la Défense nationale.

S’exprimant à cette occasion, Samdech Pichey Sena Tea Banh a remercié le gouvernement indien de son aide, tandis que Mme Manika Jain a souligné le renforcement de la coopération en matière de défense entre les deux pays et les efforts dans l’amélioration de la portée et de l’intensité des engagements à l’avenir.

D’après un communiqué de presse, l’aide au déminage reste un domaine clé de coopération entre les deux pays. A noter que l’Inde a remis 15 chiens détecteurs de mines aux Forces armées royales cambodgiennes (FARC) en décembre 2016. La subvention actuelle de 1,5 million de dollars du gouvernement indien est susceptible de renforcer considérablement les capacités de déminage des FARC.

La coopération bilatérale en matière de défense entre le Cambodge et l’Inde s’approfondit ces derniers temps. Lors de la visite du ministre indien de la Défense au Royaume du Cambodge en juin 2018, plusieurs nouvelles initiatives visant à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la défense ont été lancées, a indiqué la même source, ajoutant que les engagements de défense bilatéraux comprennent la formation du personnel, l’échange d’experts, la coopération dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU, l’échange d’experts/d’assistance pour les opérations de déminage et de visites régulières des navires.

(Photo: Khem Sovannara)

Par C. Nika