Les porte-parole appelés à réagir immédiatement à la diffusion des « fausses nouvelles »

AKP Phnom Penh, le 04 août 2020 —

Les porte-parole et les responsables de l’information des ministères et des administrations municipale et provinciales ont été appelés à réagir immédiatement aux « fausses nouvelles », en donnant des faits et de véritables informations au public par le biais des professionnels des médias.

Au cours d’un forum pour faire le bilan des conférences de presse passées sur les progrès de travail des ministères et institutions et des administrations municipale et provinciales, organisé mardi, à Phnom Penh, par l’Unité des porte-parole du gouvernement royal (UPGR), le ministre de l’Information, Khieu Kanharith, a insisté sur l’importance de fournir des faits pour éliminer les « fausses nouvelles ».

Les responsables de l’information et les porte-parole doivent répondre le plus rapidement possible aux « fausses nouvelles », a-t-il ajouté. « Actuellement, le travail le plus compliqué est celui des ‘fausses nouvelles’ […] mais ce qui est important, c’est que nous devons fournir et diffuser des faits immédiatement », a-t-il dit.

« Les fausses nouvelles poussent les officiels concernés des services et administrations provinciaux à réagir immédiatement », a souligné le ministre, continuant : « Lorsqu’il y a quelque chose qui les affecte, ils doivent fournir immédiatement de véritables informations. »

Khieu Kanharith a également salué les progrès positifs de la conférence de presse régulière organisée par l’UPGR relevant du Conseil des ministres, affirmant qu’elle permet aux officiels concernés et aux professionnels des médias de se rencontrer et discuter de sujets d’intérêt public.

« C’est un endroit où les porte-parole et les journalistes se rencontrent et se rapprochent les uns des autres », a-t-il déclaré.

Le ministre a, en outre, exhorté les journalistes à améliorer leurs compétences en vue de rapporter de manière professionnelle des informations au public.

Par C. Nika