L’industrie locale de l’alimentation animale stimulée

AKP Phnom Penh, le 03 août 2020 —

Les ministères et institutions concernés ont commencé à promouvoir l’industrie locale de l’alimentation animale pour répondre à la demande intérieure, et donc pour rendre le pays indépendant en matière d’alimentation animale.

Une table ronde entre le ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche et le ministère de l’Industrie, de la Science, de la Technologie et de l’Innovation s’est tenue le 3 août, à Phnom Penh, avec la participation du secteur privé dans le but d’examiner la capacité du pays à produire des aliments pour animaux, les coûts de l’électricité, les défis liés aux PME afin d’encourager les investissements locaux et de réduire les importations et la migration pour le travail.

La réunion a débattu des défis pour les agriculteurs des filières de l’élevage et de l’aquaculture afin de rendre leur production plus compétitive avec ceux des pays voisins.

Certains accords de principe clés ont été conclus lors de la réunion : améliorer la productivité de l’alimentation animale locale avec une qualité suffisantes et une compétitivité, assurer un approvisionnement suffisant en viande et en poisson sur le marché local avec qualité et sûreté, participer au rehaussement du niveau de vie des paysans et élargir le potentiel d’investissement en créant des fermes d’élevage et des usines d’aliments pour animaux, en utilisant des matières premières locales et en créant des emplois locaux.

A rappeler que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé les ministères et institutions concernés à trouver un moyen d’encourager les investisseurs à investir dans l’industrie locale de l’alimentation animale.

« Les usines locales peuvent augmenter la capacité de production, créer des emplois pour les populations locales et rendre le pays indépendant sur les approvisionnements en aliments pour animaux, réduisant ainsi les importations », a-t-il dit pendant sa récente visite au Centre de recherche et de développement sur l’aquaculture en eau douce de la commune de Peamro, Peamro district, province de Prey Vèng.

(Photo: Ministère de l’Agriculture)

Par C. Nika