Le prêt spécial du gouvernement pour les PME contribuera au redressement économique

AKP Phnom Penh, le 30 juillet 2020 —

Le prêt spécial du gouvernement royal pour les petites et moyennes entreprises (PME), notamment dans les secteurs de la transformation, de l’artisanat et de l’agriculture, contribuera à la reprise économique pendant et après la crise du COVID-19.

Le fond spécial, évalué au total environ 650 millions de dollars américains, sera fourni au secteur des PME par l’intermédiaire de la Banque des PME, de la Banque de développement agricole et rural (BDAR) et de 33 banques commerciales partenaires.

Ros Silva, secrétaire d’Etat à l’Economie et aux Finances, a dit que 50 millions de dollars avaient été remis à la Banque des PME, 50 millions de dollars à la BDAR et 50 millions de dollars autres à 33 banques commerciales partenaires.

Le gouvernement royal a prévu d’allouer 500 millions de dollars en tant que nouveau paquet financier pour aider le secteur des PME à accéder aux services financiers, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse tenue le 30 juillet au Bureau du Conseil des ministres.

Quelque 200 millions de dollars du montant total seront, a-t-il poursuivi, versés à la Société de garantie de crédit, qui sera bientôt créée, en vue d’aider les PME, en particulier celles sans garantie ou avec des garanties insuffisantes, à obtenir un financement auprès d’institutions financières.

Le gouvernement royal a, en outre, projeté de fournir 300 millions de dollars supplémentaires aux banques commerciales partenaires pour donner des crédits aux PME ou à d’autres secteurs qui ont besoin de crédit pour aider au redressement économique, a-t-il ajouté.

« Ces 650 millions de dollars aideront à soutenir l’économie, en particulier pour survivre dans cette période difficile de la pandémie de COVID-19 et être prêts pour la reprise une fois la crise terminée », a précisé Ros Silva.

Le gouvernement royal a annoncé le fonds spécial pour aider le secteur des PME depuis le commencement de la pandémie de COVID-19, dans le but de stimuler la transformation et la production locales en utilisant des matières premières issues de l’agriculture pour répondre à la demande locale et pour l’exportation.

Selon la Banque des PME, 20 millions de dollars ont été versés au secteur des PME jusqu’au 30 juillet.

La BDAR a également accordé un crédit de 10 millions de dollars aux PME agricoles.

Par C. Nika