L’Accord de libre-échange Cambodge-Chine sera signé le mois prochain

AKP Phnom Penh, le 24 juillet 2020 —

Le Royaume du Cambodge et la République populaire de Chine signeront leur Accord bilatéral de libre-échange (ALE) avant le 12 août prochain.

Au cours d’une discussion sur le cadre de mise en œuvre du plan d’action 2019-2023 sur l’établissement d’une Communauté d’avenir commun Cambodge-Chine tenue hier, à Phnom Penh, le vice-Premier ministre cambodgien, Hor Namhong, a dit que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, se rendra en Chine pour la signature de l’ALE.

La signature de l’ALE a deux significations, tant économique que politique, a souligné le vice-Premier ministre, expliquant qu’en termes économiques, cet accord aidera l’économie cambodgienne à se développer davantage et en termes politiques, c’est un message à l’UE que le Cambodge a une autre porte économique spéciale à part l’UE.

Récemment, le secrétaire d’Etat cambodgien à l’Economie et aux Finances, Vongsey Vissoth, a dit aux médias que le Premier ministre Samdech Techo Hun Sèn partirait pour Pékin, en Chine, avant le 12 août pour présider la cérémonie de signature de l’ALE et entreprendre des discussions pour stimuler la croissance économique.

Au début de cette semaine, les deux parties ont officiellement annoncé la conclusion des négociations de l’ALE après six mois de discussions. La conclusion fructueuse d’un accord de libre-échange dans un court laps de temps montre la ferme volonté des dirigeants des deux pays de renforcer des relations plus étroites et plus larges. Cet ALE apportera de nombreux avantages économiques et sociaux aux populations des deux pays grâce à la libéralisation du commerce des biens et des services, à la promotion d’investissements globaux, ainsi qu’à la coopération dans un certain nombre de domaines.

Par C. Nika