Le Cambodge réaffirme son engagement à contribuer à la sécurité alimentaire mondiale

AKP Phnom Penh, le 14 juillet 2020 —

Le chef du gouvernement royal du Cambodge a confirmé l’engagement du pays à contribuer à la sécurité alimentaire mondiale.

Cet engagement a été réitéré ce matin par le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn durant sa visite au Centre de recherche et de développement de l’aquaculture en eau douce dans la commune de Peamro, district de Peamro, province de Prey Vèng.

Samdech Techo Hun Sèn a souligné que le Cambodge continuerait d’exporter du riz vers les marchés internationaux. Le Royaume a interdit l’exportation de riz décortiqué pendant une courte période au début de l’épidémie de COVID-19 pour assurer la sécurité alimentaire locale, mais comme son stock de riz est plus que suffisant, l’interdiction a été levée, a-t-il ajouté.

Selon le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, au cours du premier semestre de cette année, 397.660 tonnes de riz décortiqué ont été exportées, soit une hausse d’environ 41% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le riz décortiqué du Cambodge a été exporté vers 56 pays à travers le monde, dont la Chine, 24 pays de l’Union européenne et six pays de l’ASEAN, et le Royaume compte 66 entreprises exportatrices de riz.

Les exportations de riz ont connu une croissance dans toutes les destinations par rapport à 2019, c’est-à-dire 45,19% de plus pour l’UE, 25,20% pour la Chine, 47,69% pour les pays de l’ASEAN et 79,26% pour les autres marchés étrangers.

Par C. Nika