Un haut officiel du ministère de la santé affirme le bon état de santé de 10 patients de COVID-19 restants

AKP Phnom Penh, le 07 juillet 2020 —

L’état de santé des dix autres patients infectés par la pandémie de COVID-19 est bon et il n’y a pas de symptômes significatifs ou s’aggravant, a dit cet après-midi le Dr Ly Sovann, directeur du Département de contrôle des maladies transmissibles et porte-parole du ministère de la Santé, à l’AKP par télégramme.

Tous les patients restants ont été hospitalisés à Phnom Penh, huit d’entre eux à l’hôpital de l’amitié khméro-soviétique et les autres à l’hôpital Chak Ang-rè Krom, a-t-il indiqué.

Le Dr Ly Sovann a profité de cette occasion pour appeler à nouveau le peuple à rester vigilants face à la deuxième vague d’infections au COVID-19. « Même si les derniers cas enregistrés ont tous été importés et que nous avons bien maîtrisé la situation grâce à l’introduction de diverses mesures, le risque de deuxième vague est toujours élevé. Nous devons poursuivre notre haute vigilance […], en particulier renforcer les contrôles de santé de tous les passagers arrivant au Cambodge, étrangers et cambodgiens, à toutes les portes frontalières […] ainsi qu’une quarantaine de 14 jours avant de leur permettre de reprendre une vie normale », a-t-il souligné.

La population locale doit continuer à pratiquer la distanciation physique et sociale car il n’y a aucun signe de recul de COVID-19 dans le monde ainsi que dans les pays de l’ASEAN et ceux autour du Cambodge, a-t-il ajouté.

Comme la situation de la pandémie de COVID-19 au Cambodge est maîtrisée, les musées, les activités sportives, les casinos… ont été autorisés à reprendre leurs activités mais sous conditions. En outre, les écoles seront également rouvertes, mais en trois étapes en commençant par des écoles avec des normes élevées de prévention contre le virus.

A noter que jusqu’à ce matin, le Cambodge a enregistré 141 cas positifs, dont 69 Cambodgiens, 40 Français, 13 Malaisiens, 5 Britanniques, 3 Chinois, 3 Vietnamiennes, 2 Américains, 3 Indonésiens, 2 Canadiens et un Belge. Parmi eux, 131 ont été guéris.

Depuis le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, la pandémie de COVID-19 a touché 13 provinces et capitale du Cambodge.

Par C. Nika