Le Cambodge et la Thaïlande discutent de la réouverture de portes frontalières

AKP Phnom Penh, le 1er juillet 2020 —

Le Cambodge et la Thaïlande ont discuté de la possibilité de rouvrir les principales portes frontalières internationales pour lever l’impasse économique causée par les mesures de restreindre les voyages visant à empêcher la propagation du COVID-19.

La discussion a eu lieu à l’Ambassade royale du Cambodge à Bangkok hier après-midi entre la délégation cambodgienne dirigée par Ouk Sorphorn, ambassadeur du Cambodge en Thaïlande, et la délégation d’affaires thaïlandaise dirigée par Chanitr Charnchainarong, président du Conseil commercial Thaïlande-Cambodge.

Selon l’Ambassade royale du Cambodge, les deux parties ont prévu de proposer aux gouvernements des deux pays de rouvrir la porte-frontière internationale Poïpet-Khlong Luek entre la province de Banteay Meanchey (Cambodge) et la province de Sa Kaeo (Thaïlande) pour les touristes cambodgiens à la recherche des services médicaux en Thaïlande et pour les hommes d’affaires thaïlandais à investir au Cambodge avec limitation du nombre d’entrées par jour.

Les deux parties ont également prévu de demander la réouverture d’autres portes frontalières internationales, notamment O’ Smach (Oddâr Meanchey)-Chong Jom (Surin), Daung (Battambang)-Ban Laem (Chanthaburi) et Cham Yeam (Koh Kong)-Hat Lek (Trat) afin de promouvoir les flux touristiques et commerciaux et de restaurer l’économie des deux pays.

Les données du ministère thaïlandais du Commerce montrent que le volume du commerce bilatéral entre les deux Royaumes voisins a atteint 3,1 milliards de dollars américains au cours des quatre premiers mois de cette année, soit une hausse de 18,3% par rapport à la même période de l’an dernier.

De la somme totale, le Cambodge a exporté des produits d’une valeur de 687 millions de dollars vers la Thaïlande, soit une augmentation de 106%, et a importé des produits d’une valeur de 2,4 milliards de dollars de Thaïlande, une croissance de 5,6%.

(Photo: Ambassade royale du Cambodge en Thaïlande)

Par C. Nika