Les Etats-Unis soutiennent le processus de documentation du DC-Cam

AKP Phnom Penh, le 30 juin 2020 —

Les Etats-Unis ont confirmé leur soutien au Centre de documentation du Cambodge (DC-Cam) pour l’archivage de ce qui s’était passé afin d’élargir la compréhension de la population.

La remarque a été faite par W. Patrick Murphy, ambassadeur américain au Cambodge, lors de sa visite hier après-midi au Centre de paix d’Anlong Vèng situé dans la commune de Trapaing Prey, district d’Anlong Vèng, province d’Oddâr Meanchey.

L’aide des Etats-Unis au DC-Cam a été fournie par le biais de programmes du Département d’Etat américain et de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a-t-il ajouté.

« Visite émouvante d’anciens sites de conflit à Anlong Vèng, qui abrite désormais des efforts de dialogue et de réconciliation, y compris le Centre de paix & le musée, important pour la guérison et la sensibilisation. Merci au Centre de documentation du Cambodge », a dit M. l’ambassadeur.

Ly Sok-Kheang, directeur du Centre de paix d’Anlong Vèng, a dit que le Centre avait commencé son travail avec la communauté d’Anlong Vèng en 2001 et que son premier travail était de mener des recherches et de compiler deux documents liés au site historique d’Anlong Vèng, y compris « L’histoire de la communauté d’Anlong Vèng : le dernier bastion du mouvement des Khmers rouges » et « Le guide d’Anlong Vèng pour les guides touristiques ».

Le processus de recherche et de compilation a été soutenu par le gouvernement américain à travers l’USAID, a-t-il précisé.

Pour sa part, Chhang Youk, directeur exécutif du DC-Cam, a applaudi la création du Centre de paix d’Anglong Vèng, soulignant qu’il s’agit d’un pas en avant vers ses objectifs de paix, d’éducation et de tourisme durable qui se renforcent mutuellement.

Selon le DC-Cam, le Centre de paix d’Anlong Vèng est dédié à la mémoire, à la réconciliation et à la consolidation de la paix, et il atteint ces objectifs grâce à des études sur la paix et à l’éducation sur le génocide. Le Centre vise non seulement à fournir une compréhension critique de l’histoire violente du Cambodge, mais il cherche également à transmettre une compréhension de base des différentes théories sur la résolution des conflits et la transformation.

Article en khmer et photos par Khuth Sao

Article en français par C. Nika