Le Cambodge réaffirme son engagement à contribuer à la paix mondiale

AKP Phnom Penh, le 29 juin 2020 —

Le Cambodge a réaffirmé son engagement à contribuer à la paix mondiale.

“Tout en étant prêt à travailler en étroite collaboration avec les Nations Unies pour prendre de nouvelles mesures en réponse à la pandémie de COVID-19, le gouvernement royal du Cambodge réitère son engagement à poursuivre les activités humanitaires ainsi qu’à instaurer et maintenir la paix dans le monde”, a écrit Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, dans sa lettre de remerciement à António Guterres, secrétaire général de l’ONU.

“J’ai reçu votre lettre de condolences datée du 12 juin 2020 pour la perte terrible du haut officier Sâr Savy, élément d’appui cambodgien de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), causée par le COVID-19. Son courage et sa noble dévotion resteront dans les mémoires avec le plus grand respect et reconnaissance à l’échelle nationale et internationale”, a dit le Premier ministre.

Au nom du gouvernement royal et du peuple cambodgien ainsi que de la famille endeuillée, Samdech Techo Hun Sèn a exprimé sa sincère gratitude au Secrétaire général de l’ONU pour la sympathie en ce moment douloureux.

Dans sa lettre de condoléances, António Guterres a assuré : “Les Nations Unies, en coopération avec les gouvernements des pays hôtes, sont déterminées à intensifier leurs efforts pour atténuer l’impact de la pandémie de COVID-19 sur nos missions de maintien de la paix et à empêcher sa propagation. Tout en prenant des mesures pour garantir la sûreté et la sécurité des soldats de la paix et d’autres membres du personnel, nos missions s’efforceront de continuer à s’acquitter de leur mandat. Dans ce contexte, je tiens à réitérer ma profonde gratitude à votre pays pour son ferme appui à l’ONU et aux opérations de maintien de la paix en particulier.”

Le lieutenant-général Sâr Savy et son équipe sont partis pour le Mali en avril 2019 pour une mission d’un an. Il a terminé sa mission le mois dernier, mais son retour a été retardé à cause du COVID-19.

Parmi les 10 Casques bleus cambodgiens au Mali testés positifs pour le COVID-19, un est décédé et les neuf autres ont été tous guéris, selon le général Chhum Socheat, secrétaire d’Etat et porte-parole du ministère de la Défense nationale.

Par C. Nika