Le Cambodge réaffirme sa position claire sur la pandémie de COVID-19

AKP Phnom Penh, le 26 juin 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a réaffirmé la position claire du Cambodge contre la pandémie de COVID-19 pendant le 36e Sommet de l’ASEAN (session plénière) tenu le 26 juin via une vidéoconférence sous le thème « Cohésive et réactive ».

Selon le Premier ministre, la pandémie de COVID-19 a entraîné un certain nombre de défis, notamment la sécurité de la santé publique, des perturbations de la mobilisation et de la chaîne d’approvisionnement mondiale, ainsi que de graves impacts sociaux et un ralentissement économique mondial. Dans ce contexte, les réponses collectives et la solidarité fondée sur le multilatéralisme, particulièrement dans le cadre des Nations Unies, sont indispensables. Ce n’est pas le moment de blâmer, de discriminer ou de désengager les alliés sur la base d’un programme politique.

« A cet égard, le Cambodge soutient pleinement le mandat constitutionnel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a joué un rôle central dans la direction de la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19. Tout en espérant le succès le plus précoce du développement du vaccin, le Cambodge souhaite que le vaccin devienne un bien commun mondial accessible à tous », a-t-il souligné.

Au niveau régional, a poursuivi Samdech Techo Hun Sèn, le Cambodge est fier que l’ASEAN ait relativement bien réussi par rapport à d’autres régions dans la lutte contre le COVID-19.

« En avril dernier, nous avons tenu un Sommet spécial de l’ASEAN sur le COVID-19 par vidéoconférence et convenu d’un certain nombre de mesures pratiques pour atténuer les impacts de la crise. En outre, nous avons encore élargi notre coopération grâce à une participation active avec des partenaires externes », a-t-il déclaré.

Selon l’OMS, 138.685 personnes ont été jusqu’à présent infectées au COVID-19 dans l’ASEAN, 4 046 d’entre elles ont été tuées et 77.788 autres ont été guéries.

Par C. Nika