Le tourisme intérieur, l’agriculture et les PME : moteurs économiques après la crise de COVID-19

AKP Phnom Penh, le 20 juin 2020 —

Le tourisme intérieur, l’agriculture et le renforcement des petites et moyennes entreprises (PME) sont les principaux moteurs pour le redressement économique du Cambodge après la fin de la crise de COVID-19.

Cette recommandation a été soulignée par le Dr Ky Sereivath, chercheur économique du Cambodge, lors d’une table ronde organisée hier, à Phnom Penh, par l’Académie royal du Cambodge.

Il faudra beaucoup de temps au tourisme international pour se récupérer de la crise, a dit le Dr Ky Sereivath, aussi directeur du Centre d’études chinois de l’Académie royale du Cambodge, ajoutant que le Royaume compte donc environ 11 millions de touristes nationaux qui peuvent stimuler l’industrie.

En matière d’agriculture, a-t-il poursuivi, elle doit être renforcée pour soutenir le tourisme et les produits biologiques qui auront des demandes très potentielles.

Pour la promotion des PME, le Dr Ky Sereivath a partagé que tout en faisant la promotion de ce secteur de base de l’économie cambodgienne, le transport et d’autres réductions de coûts devraient être envisagés pour permettre aux PME d’augmenter leurs exportations.

Le gouvernement royal du Cambodge a récemment prévu que la croissance économique du pays pourrait être de -1,9% en 2020, mais rebondira à 3,5% en 2021.

Article en khmer par Chan Sothivong

Article en français par C. Nika