100 nouveau-nés de tortue géante de Cantor à carapace molle relâchés dans le Mékong à Kratié

AKP Phnom Penh, le 19 juin 2020 —

La Wildlife Conservation Society (WCS), en collaboration avec l’Administration de la pêche, a relâché 100 nouveau-nés de tortues géante de Cantor à carapace molle dans le Mékong, dans le district de Sambour, province de Kratié.

Le relâchement a eu lieu ce matin sous la présidence de W. Patrick Murphy, ambassadeur américain au Cambodge et chef de la délégation et du vice-gouverneur provincial de Kratié, avec la participation des représentants des parties concernées.

Selon un communiqué de presse de la WCS, la conservation par la WCS des tortues géante de Cantor à carapace molle est financée par l’Union européenne (UE), Wildlife Reserves Singapore (WRS), USFWS, Margaret A. Cargill Philanthropy et Turtle Survival Alliance (TSA).

A noter qu’au cours de la saison de nidification de 2020, l’équipe communautaire de protection des nids a trouvé 49 nids de la tortue géante de Cantor à carapace molle avec 1.756 œufs, a indiqué la WCS dans un communiqué rendu public le mois dernier, soulignant que même s’il ne s’agit que de deux nids de plus par rapport à la saison de nidification de 2019, le nombre d’œufs était beaucoup plus élevé que ces dernières années.

La tortue géante de Cantor à carapace molle, Pelochelyscantorii, est classée en danger critique d’extinction sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN. Au Cambodge, cette espèce de tortue n’a pas été observée à l’état sauvage par les scientifiques entre 2003 et 2007, jusqu’à ce qu’il soit trouvé sur le Mékong entre les provinces de Kratié et Stung Trèng. La WCS et l’administration de la pêche travaillent à la conservation de l’espèce depuis 2017 en perturbant la capture et le commerce illicites de tortues d’eau douce, en créant un programme communautaire de protection des nids et en accordant un soutien aux pêches communautaires et au développement communautaire.

(Photo: WCS Cambodge)

Par Chanseng