Sept Casques blues cambodgiens au Mali guéris du COVID-19

AKP Phnom Penh, le 17 juin 2020 —

Sept Casques bleus cambodgiens, en mission sous l’égide de l’ONU en République du Mali, ont été guéris du novel coronavirus (COVID-19), alors que deux autres sont encore à l’hôpital.

C’est ce qu’a fait savoir récemment Samdech Pichey Sena Tea Banh, vice-Premier ministre, ministre de la Défense nationale du Cambodge, cité par la presse locale.

Parmi les 10 soldats de la paix cambodgiens au Mali testés positifs pour le COVID-19, un est décédé, sept ont été guéris, et deux autres vont récupérer bientôt, a-t-il précisé.

Pour les six soldats stagiaires cambodgiens infectés au COVID-19 en Russie, a-t-il ajouté, ils ont été aussi guéris et ils sont tous en bonne santé.

Jusqu’à présent, au moins deux ressortissants cambodgiens à l’étranger ont perdu la vie à cause du COVID-19. Ce sont la mère d’Oknha Song Sarân, président de la Fédération cambodgienne du riz, vivant aux Etats-Unis, et le lieutenant-général Sâr Savy, un Casque bleu en mission au Mali.

Pour la situation de COVID-19 au Cambodge, le nombre total de cas confirmés est passé à 128, dont 57 Cambodgiens, 40 Français, 13 Malaisiens, 5 Britanniques, 3 Chinois, 3 Vietnamiennes, 2 Américains, 2 Indonésiens, 2 Canadiens et un Belge. Parmi eux, 126 ou 98,44% ont été guéris.

Par Nch