L’Indonésie demande au Cambodge de nommer une rue d’après l’un de ses dirigeants

AKP Phnom Penh, le 12 juin 2020 —

L’Indonésie a proposé au Cambodge de construire une rue dans le Royaume et de la baptiser d’après l’un des hauts dirigeants indonésiens pour montrer les relations solides et historiques entre les deux pays.

La demande a été faite hier, à Phnom Penh, par Sudirman Haseng, ambassadeur indonésien au Cambodge, durant sa visite de courtoisie à Sun Chanthol, ministre d’Etat, ministre des Travaux publics et des Transports.

Sudirman Haseng a, à cette occasion, souligné l’engagement de l’Indonésie à continuer de renforcer et d’élargir la coopération avec le Cambodge dans le secteur des travaux publics et des transports, en particulier dans les projets d’infrastructures à travers lesquels l’Indonésie pourrait contribuer au renforcement et au développement des compétences du Cambodge vers plus de progrès.

De son côté, Sun Chanthol a exprimé son ferme soutien à la proposition de l’Indonésie qui contribuera, selon lui, à renforcer les liens économiques et touristiques, ainsi que les investissements entre les deux pays.

Selon Pal Chandara, secrétaire d’Etat et porte-parole du ministère des Travaux publics et des Transports, pour les rues portant des noms de personnages importants ou d’entreprises privées ou de dirigeants de pays, le coût de la construction est à leur charge.

« En général, lorsque vous nommez une rue d’après un dirigeant d’un pays ou un haut personnage ou une entreprise, le coût de la construction de la rue sera à leur charge, par exemple la rue Canadia, c’est la société Canadia qui est responsable du coût de la construction », a-t-il expliqué.

(Photo : Ministère des Travaux publics)

Par C. Nika