Plus de fruits prévus pour l’exportation vers la Chine

AKP Phnom Penh, le 10 juin 2020 —

Le Cambodge a sélectionné encore des fruits pour exporter vers la Chine, a affirmé un haut officiel soulignant que la négociation sur l’exportation de ces fruits est prévue dans un proche avenir.

S’adressant aux journalistes à la suite de la cérémonie de signature du protocole d’exigences phytosanitaires pour l’exportation des mangues fraîches vers la Chine organisée hier, à Phnom Penh, Veng Sakhon, ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, a indiqué que les produits sélectionnés : longane, ananas, nid d’hirondelles, pamplemousse, et durian étaient sur la liste des produits prioritaires pour la négociation avec la Chine.

« A part les mangues, nous sélectionnons encore un nombre de fruits pour négocier avec la Chine », a-t-il dit.

Se basant sur les expériences de discussions sur les exportations de bananes et de mangues avec la Chine, a affirmé le ministre, les futures discussions sur les autres produits ne prendront pas beaucoup de temps.

Pour sa part, Wang Wentian, ambassadeur de Chine au Cambodge, a souligné à cette occasion que le Cambodge disposait encore d’un grand nombre de fruits à la demande de la Chine.

« J’espère qu’encore des fruits du Cambodge, à part les mangues, seront exportés sur le marché chinois », a dit le diplomate chinois, ajoutant que les deux parties continueront à travailler ensemble pour parvenir à exporter encore des produits agricoles du Cambodge vers la Chine.

(Photo: Phen Rattanak)

Par Chea Pharith