Le secteur de la confection du Cambodge demande à l’UE de reporter le retrait prévu de ses préférences commerciales

AKP Phnom Penh, le 03 juin 2020 —

Les représentants des secteurs de la confection, des chaussures et des articles de voyage et des milieux d’affaires de l’Union européenne au Cambodge ont demandé à la Commission européenne (CE) de reporter le retrait prévu de ses preferences tarifaires “Tout sauf les armes” (TSA) de 12 mois.

Dans une lettre soumise à la CE datée du 2 juin, l’Association des fabricants de vêtements du Cambodge (GMAC), l’Association des chaussures du Cambodge (CFA) et la Chambre de commerce européenne du Cambodge (EuroCham) ont déclaré que la pandémie de COVID-19 avait eu un impact dévastateur sur les fabricants et les ouvriers cambodgiens de la confection, des chaussures et des articles de voyage.

Quelque 250 usines fabriquant de tels articles ont dû suspendre totalement leurs opérations, alors que beaucoup d’autres fonctionnent à capacité réduite, a indiqué la lettre, ajoutant que plus de 130.000 ouvriers de ces secteurs, dont la plupart sont des femmes, ont perdu leur emploi et ce nombre est probable augmenter fortement au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

“Les associations soussignées demandent à la Commission européenne de reporter le retrait du régime preferentiel de TSA d’au moins douze mois (jusqu’en août 2021) afin de permettre au secteur de se redresser de la dévastation de la pandémie de COVID-19″, a souligné la lettre.

” Si le retrait se poursuit, plus de commandes et d’emplois seront perdus ou ne reviendront jamais. L’UE ne doit pas ignorer la gravité de la situation et l’impact dévastateur de la suppression de TSA en août, car les dégâts provoqués par cette pandémie sans précédent sont encore ressentis par nos secteurs”, a dit Van Sou Ieng, président de la GMAC.

Le président d’EuroCham, Arnaud Darc, a, pour sa part, déclaré que le COVID-19 affecterait gravement le commerce du Cambodge, en particulier avec l’UE. “La pandémie de Covid-19 a eu un impact dévastateur sur l’économie mondiale et la situation n’est pas différente au Cambodge où le développement du pays dépend fortement de son commerce avec l’Europe”, a-t-il précisé.

A noter que l’UE est le plus grand partenaire commercial du Cambodge et le plus grand acheteur de vêtements cambodgiens.

Le Cambodge a exporté des vêtements, des chaussures et des articles de voyage d’une valeur totale de 9,35 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente, d’après un rapport du ministère de l’Industrie et de l’Artisanat.

Par C. Nika