Officiel : L’auto-quarantaine de 14 jours pour les passagers à l’arrivée est un impératif

AKP Phnom Penh, le 27 mai 2020 —

Tous les passagers, y compris les Cambodgiens arrivant au Cambodge, doivent subir une auto-quarantaine de 14 jours à leur place ou à leur domicile surveillé par les autorités compétentes, sinon ils s’exposeront à des sanctions ou à des poursuites judiciaires.

L’introduction de la mesure pour limiter les cas de COVID-19 importés a été partagée avec l’AKP par le Dr Ly Sovann, directeur du Département de contrôle des maladies transmissibles et porte-parole du ministère de la Santé.

Selon lui, le ministère prélèvera des échantillons de tous les voyageurs arrivant pour les tests de COVID-19 à l’Institut Pasteur du Cambodge.

Les passagers doivent attendre leur résultat pendant environ 24 heures à un endroit préparé par le ministère de la Santé. Si leur résultat est négatif, ils seront autorisés à aller à leur lieu ou domicile respectif, mais ils devront y effectuer une auto-quarantaine de 14 jours.

Le Dr Ly Sovann a poursuivi que si un ou plusieurs passagers testés positifs pour le COVID-19, le reste seront envoyés au centre de quarantaine désigné par le ministère de la Santé et y resteront pendant 14 jours pour un suivi de santé.

A noter qu’après près de 40 jours de zéro nouvelle infection au COVID-19, le Cambodge a signalé deux nouveaux cas positifs il y a cinq jours. Ce sont des Cambodgiens qui sont rentrés des Philippines et des Etats-Unis.

Cela porte à 124 le nombre de patients de COVID-19 enregistrés par le ministère de la Santé, et 122 d’entre eux ont été guéris.

Actuellement, les mesures de prévention du Cambodge se concentrent principalement sur les cas de COVID-19 importés.

Article en khmer par Phen Rattanak
Article en français par C. Nika