Le Cambodge et l’IRRI concluent le Plan de travail collaboratif 2020-2023

AKP Phnom Penh, le 21 mai 2020 —

Le ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche et l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI) sont tombés d’accord sur le Plan de travail collaboratif 2020-2023.

La cérémonie de signature de l’accord sur ce Plan de travail a eu lieu hier à Phnom Penh entre Veng Sakhon, ministre cambodgien de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, et le Dr Yurdi Yasmi, représentant régional de l’IRRI pour l’Asie du Sud-Est.

Selon un communiqué de presse, avec la signature du Plan de travail collaboratif, l’IRRI cherche à renforcer sa collaboration avec le ministère de l’Agriculture et d’autres partenaires nationaux pour améliorer la commercialisation du secteur du riz à travers l’évaluation de la chaîne de valeur et le renforcement et l’amélioration de la productivité et de la résilience grâce à la conservation et à l’utilisation du matériel génétique, à l’amélioration des cultures et au développement du système semencier.

Veng Sakhon a salué la collaboration avec l’IRRI, un partenaire de longue date du ministère. « Le gouvernement royal accorde une importance stratégique au renforcement du rôle du secteur agricole, avec des systèmes agricoles à base de riz pour créer des emplois, assurer la sécurité alimentaire, réduire la pauvreté et développer les zones rurales », a-t-il souligné.

Le Dr Yurdi Yasmi a, pour sa part, rappelé le partenariat entre l’IRRI et le ministère de l’Agriculture dans le développement du secteur du riz, affirmant que la nouvelle collaboration contribuera à renforcer le développement durable du riz au Cambodge.

A noter que le soutien de l’IRRI au secteur du riz cambodgien a commencé dans les années 60 et, grâce au soutien continu de l’IRRI, le Cambodge a pu augmenter considérablement sa production de riz de 2,4 millions de tonnes en 1993 à 10,8 millions de tonnes en 2019.

(Photo: Lanh Visal)

Par Nch