La Banque des PME aidera à promouvoir la production locale

AKP Phnom Penh, le 07 mai 2020 —

La Banque étatique des PME (petites et moyennes entreprises) aidera à augmenter la production locale pour répondre aux demandes locales.

Cette remarque a été faite après que l’ouverture officielle de la Banque de PME est prévue cette année, dans le but de répondre au besoin financier des PME.

S’exprimant ce matin lors d’une conférence de presse au Bureau du Conseil des ministres, Chhea Layhy, directeur du département des PME du ministère de l’Industrie, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation, a déclaré que le ministère exhortait les PME informelles à s’inscrire au ministère pour obtenir des avantages et pour avoir accès au soutien financier de la part de la Banque des PME.

« Le ministère et les partenaires concernés s’efforcent de diffuser les procédures d’accès aux services financiers de la Banque aux PME », a dit Chhea Layhy, ajoutant : « Avec un soutien financier, ces PME vont étendre et moderniser technologiquement leur production pour approvisionner le marché local. »

La Banque des PME, sous la direction du ministère de l’Economie et des Finances, dispose d’un capital de 100 millions de dollars américains, approuvé par le gouvernement comme fonds spécial pour aider le secteur.

Oknha Tè Taing Por, président de la Fédération des associations de petites et moyennes entreprises du Cambodge (FASMAC), a dit pendant la même conférence de presse que l’ouverture de la Banque des PME donnerait aux PME la possibilité d’accéder aux services financiers par le biais des institutions financières existantes telles que les banques commerciales et les institutions de microfinance (IMF) pour accroître leur production.

La Banque des PME aidera le secteur des PME car actuellement les PME rencontrent des difficultés pour accéder aux services financiers avec les banques commerciales et les IMF, notamment en ce qui concerne le montant du prêt et la condition de la garantie requise pour le prêt, a indiqué Oknha Tè Taing Por.

« Avec le soutien financier, la production locale du secteur des PME connaîtra une croissance rapide et cela est conforme au programme de développement industriel du gouvernement visant à stimuler la production des PME pour approvisionner le marché local, à réduire la dépendance sur les importations de produits finis et à promouvoir les exportations, » a-t-il souligné.

Mme Keo Mom, présidente de LyLy Kameda, une coentreprise entre la société japonaise Kameda Seika et la société locale LyLy Food Industry, a partagé la même idée.

« La Banque des PME sera non seulement une source d’accès financier aux PME, mais encouragera également les PME à caractère familial à se préparer à la responsabilité juridique des états financiers et les PME informelles à s’inscrire pour bénéficier de l’aide du gouvernement », a-t-elle dit.

La Banque des PME sera activement impliquée dans les entreprises agro-industrielles en apportant de la valeur ajoutée à l’industrie et aux PME qui sont soutenues par des investissements directs étrangers, dans le secteur du tourisme et des start-ups technologiques.

Selon les chiffres du ministère, il existe actuellement environ 520.000 micro, petites et moyennes entreprises, mais seulement 10% d’entre elles ont été enregistrées auprès du ministère.

Par C. Nika