Trois aéroports en construction, quatre autres dans le projet de construction

AKP Phnom Penh, le 17 avril 2020 —

Trois aéroports internationaux sont actuellement en construction au Cambodge, tandis que quatre autres devraient être construits et rénovés.

Avec les sept nouveaux aéroports, le Cambodge comptera dix aéroports, nationaux et internationaux.

Les aéroports en construction comprennent le nouvel aéroport international de Phnom Penh, situé dans les provinces de Kandal et Takéo, qui devrait s’achever en 2022 ; l’aéroport international de Dara Sakor dans la province de Koh Kong dont la construction terminerait avant 2020, et le nouvel aéroport international de Siem Reap dans la province de Siem Reap.

Quatre autres aéroports qui figurent dans le projet de construction et de restauration sont ceux dans la province de Koh Kong, la ville de Poïpet de la province de Banteay Meanchey, la province de Battambang et la province de Mondulkiri.

Selon le Secrétariat d’Etat à l’Aviation civile (SSCA), ces quatre aéroports seront des aéroports nationaux.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée hier par l’Unité des porte-parole du gouvernement royal, Sin Chansereyvutha, porte-parole du SSCA, a dit que le nouvel investissement aéroportuaire contribuerait au transport aérien à l’avenir, car le nombre de touristes étrangers dans le Royaume devraient augmenter dans les prochaines années.

Actuellement, le Cambodge possède trois aéroports internationaux : l’aéroport international de Phnom Penh, l’aéroport international de Siem Reap et l’aéroport international de Sihanouk-ville. Ils sont gérés par la Société concessionnaire des aéroports (SCA), filiale du Groupe français VINCI.

Le trafic passager a augmenté de 10,2% en glissement annuel en 2019 pour atteindre 11,6 millions de passagers, d’après le rapport de la SCA.

Par C. Nika