Porte-parole du ministère de la Justice : La loi sur la gestion de la nation dans les situations d’urgence n’est utilisée qu’après la déclaration de l’état d’urgence

AKP Phnom Penh, le 16 avril 2020 —

« Cela ne signifie pas que le pays déclare l’état d’urgence après la promulgation de la loi sur la gestion de la nation dans les situations d’urgence », a souligné ce matin Kim Santepheap, secrétaire d’Etat et porte-parole du ministère de la Justice.

« Le Roi proclame publiquement l’état d’urgence après avis unanime du Premier Ministre, du Président de l’Assemblée Nationale et du Président du Sénat conformément au nouvel article 22 de la Constitution », a-t-il écrit dans un message de Facebook.

Grosso modo, a-t-il ajouté, la loi sur la gestion de la nation dans les situations d’urgence sera mise en œuvre après la proclamation de l’état d’urgence.

A noter que le projet de loi sur la gestion de la nation dans les situations d’urgence de cinq chapitres et douze articles seront examinés par le Sénat dans une session extraordinaire qui se tiendra demain, après l’approbation par l’Assemblée nationale le 10 avril dernier.

Par C. Nika