Le PM cambodgien appelle à l’unité de l’ASEAN dans la lutte contre COVID-19

AKP Phnom Penh, le 14 avril 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé à l’unité de l’ASEAN pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

«Récemment, la majorité des mesures introduites par les pays ont principalement ciblé la lutte contre COVID-19 au niveau national. Dans le cadre de la mondialisation et de l’intégration régionale, je suis convaincu que la maîtrise de cette maladie ne peut se faire dans un seul pays ; et le succès de la lutte contre COVID-19 nécessite une coopération approfondie et globale entre les secteurs. En bref, l’ASEAN doit s’unir pour lutter contre COVID-19 en tant que cause commune », a déclaré Samdech Techo Hun Sèn dans son discours lors du Sommet spécial de l’ASEAN sur COVID-19, organisé le 14 avril par vidéoconférence au Palais de la Paix, à Phnom Penh.

Comme COVID-19 est une nouvelle maladie et que de nombreux aspects connexes sont inconnus, a-t-il poursuivi, l’ASEAN doit en effet: (1) améliorer l’échange et le partage en temps opportun des meilleures pratiques, des informations, des données, des techniques, des expériences et des connaissances médicales sur la maladie dans le domaine de la prévention, du contrôle, du diagnostic, du traitement et de la surveillance; (2) renforcer davantage le mécanisme de coopération existant de l’ASEAN, ainsi que la coopération avec les organisations internationales et les partenaires de dialogue dans le secteur de la santé publique afin de relever les défis causés par COVID-19 de manière efficace et globale; et (3) accorder un soutien aux Etats membres de l’ASEAN, y compris le partage des ressources, des techniques, des équipements et du matériel médicaux, etc.

« Dans cet esprit, le gouvernement royal du Cambodge souhaite exprimer sa plus haute appréciation pour la création d’un Fonds de réponse à COVID-19 de l’ASEAN pour répondre aux besoins nécessaires en équipements et matériel médicaux par exemple », a-t-il dit.

En outre, l’ASEAN, en tant que communauté de destin commun, devrait renforcer la coordination et le dialogue entre les Etats membres avant l’introduction de toute mesure, en évitant de lourds dommages socio-économiques dans la région par le biais de mesures unilatérales telles que la fermeture des points de contrôle transfrontaliers sans un préavis, qui peut éventuellement affecter la production, les chaînes d’approvisionnement, les flux commerciaux entre les pays de la région et l’ensemble de l’économie régionale, en particulier les voyages, les entreprises et la vie quotidienne des citoyens vivant dans la région de l’ASEAN, a-t-il souligné.

« Nous devons continuer de renforcer l’esprit d’assistance mutuelle au sein de l’ASEAN, en particulier pour ceux qui sont bloqués ou ont souffert de COVID-19. En ce sens, je voudrais exprimer ma sincère gratitude aux Etats membres de l’ASEAN pour la coordination et la facilitation des Cambodgiens coincés dans un certain nombre d’aéroports. En retour, le Cambodge a dispensé le même traitement. Le 25 mars 2020, le Cambodge a en effet autorisé la Malaisie à envoyer un avion spécial pour récupérer 111 citoyens malaisiens bloqués au Cambodge », a dit le Premier ministre.

Par C. Nika