Le ministre de la Santé rappelle au peuple la possibilité de la transmission communautaire de COVID-19 pendant la nouvelle année

AKP Phnom Penh, le 13 avril 2020 —

Mâm Bunheng, ministre de la Santé, a rappelé au peuple cambodgien une possible transmission communautaire du novel coronavirus (COVID-19) pendant le Nouvel An traditionnel khmer, qui a lieu du 13 au 16 avril.

Le ministre a, de nouveau, exprimé sa préoccupation lors d’une conférence de presse tenue ce matin, appelant les gens à rester vigilants et à suivre strictement les mesures du gouvernement royal et les directives du ministère de la Santé.

« Nous devons faire de notre mieux pour empêcher la transmission communautaire. Si nous pouvons le faire, nous pourront éviter le risque élevé causé par cette maladie mortelle », a souligné Mâm Bunheng.

A noter que le Cambodge n’a signalé ni nouveau cas d’infection ni nouveau cas guéri du novel coronavirus (COVID-19) ce matin.

Selon un communiqué de presse du ministère de la Santé, jusqu’à 7h du 13 avril 2020, le nombre total de cas confirmés de COVID-19 reste de 122, dont 51 Cambodgiens, 40 Français, 13 Malaisiens, 5 Britanniques, 3 Chinois, 3 Vietnamiennes, 2 Américains, 2 Indonésiens, 2 Canadiens et un Belge.

Soixante-dix-sept (77) patients, soit 63,11% du total des cas, ont été guéris avec succès. Parmi eux, il y avait un Chinois, 4 Britanniques, un Belge, 25 Français, 10 Malaisiens et 36 Cambodgiens, a indiqué la même source.

Depuis le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, la pandémie de COVID-19 a maintenant touché 13 provinces et capitale du Cambodge.

Par C. Nika