Le Nouvel An traditionnel khmer commencera lundi

AKP Phnom Penh, le 12 avril 2020 —

Le peuple cambodgien célébrera la semaine prochaine, du 13 au 16 avril, son Nouvel An traditionnel, l’une des plus grandes fêtes du pays.

Le 13 avril, à 20h48, marque la fin de l’année bouddhiste 2563 BE (époque bouddhiste – basée sur le calendrier lunaire) et le début de la nouvelle année 2564, l’année du rat. C’est la déesse Koreakeak Devi, la deuxième fille de Kabel Moha Prum, qui accompagnera la nouvelle année.

Le Nouvel An traditionnel du Cambodge, « Chaul Chhnam Thmei », tombe généralement vers la mi-avril ou le Chet, le cinquième mois du calendrier lunaire cambodgien pendant lequel les paysans sont relevés de leur travail agricole après la récolte de riz de la saison sèche.

Généralement, les gens retournent dans leur village natal, vont à la pagode, se rendent dans différentes destinations touristiques et participent à diverses activités de divertissement.

Mais afin d’empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19, le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a, au début de cette semaine, décidé de reporter les jours fériés du Nouvel An khmer et a appelé tous les ouvriers-employés et fonctionnaires de tous les secteurs à travailler normalement.

Dans un message de Facebook ce matin, le chef du gouvernement royal a encouragé le peuple cambodgien à accueillir la nouvelle déesse dans leurs propres maisons, mais les rassemblements dans les pagodes ne sont pas recommandés.

De plus, les déplacements d’une province à l’autre sont restreints pendant environ une semaine, de 24h le 9 avril à 24h le 16 avril.

Par C. Nika