Pas encore temps pour déclarer l’état d’urgence, d’après le PM cambodgien

AKP Phnom Penh, le 07 avril 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a réaffirmé ce matin qu’il n’était pas encore temps pour le Cambodge de déclarer l’état d’urgence.

Le chef du gouvernement royal l’a réitéré au cours d’une conférence de presse tenue au Palais de la Paix, à Phnom Penh, ajoutant que tous les secteurs doivent unir leurs forces pour empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19 et pour minimiser ses impacts.

« La possibilité de déclarer l’état d’urgence pour lutter contre la pandémie de COVID-19 n’est que de 0,1%. La chance est très faible, mais nous devons avoir un mécanisme juridique entre nos mains au cas où quelque chose d’inattendu se produirait », a-t-il souligné.

« Nous ne déclarons pas l’état d’urgence, mais ne voyagez pas si cela n’est pas nécessaire. Restez chez vous pour votre sûreté », a dit le Premier ministre.

Le gouvernement royal a récemment soumis à l’Assemblée nationale, pour approbation, le projet de loi sur l’état d’urgence de cinq articles et onze articles.

Approuvé par le Comité permanent du Conseil des ministres dans une réunion tenue le 1er avril dernier, le projet de loi a été élaboré conformément au nouvel article 22 de la Constitution du Royaume du Cambodge stipulant : « Quand la nation est en danger, le Roi proclame publiquement l’état d’urgence après avis unanime du Premier Ministre, du Président de l’Assemblée Nationale et du Président du Sénat. »

Visant à protéger la sécurité nationale et l’ordre public, la vie et la santé des gens ainsi que les biens et l’environnement, le projet de loi détermine les formalités, les procédures et les conditions pour la déclaration de l’état d’urgence, et les mesures nécessaires prises par le gouvernement royal lorsque la nation est en état d’urgence.

A noter que jusqu’à 7h du 7 avril 2020, le Cambodge a enregistré 115 cas confirmés de COVID-19, dont 49 Cambodgiens, 40 Français, 13 Malaisiens, 5 Britanniques, 2 Américains, 2 Indonésiens, un Canadien, un Belge, un Chinois et une Vietnamienne. Parmi eux, 58 ont été guéris avec succès.

Dès le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, la pandémie de COVID-19 a maintenant frappé 13 provinces et capitale du Cambodge.

Par C. Nika