Le Premier ministre appelle ses compatriotes à croire aux mesures de santé publique du gouvernement

AKP Phnom Penh, le 03 avril 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé ses compatriotes à croire aux mesures de santé publique du gouvernement royal dans la lutte contre COVID-19.

Le Premier ministre a fait cet appel dans un message publié sur sa page Facebook officielle hier soir.

Jusqu’à présent, a-t-il ajouté, le Cambodge possède ses propres usines de masques qui devraient produire au moins 1,2 million de masques. De plus, il existe également l’usine SKD pour produire au moins 5.000 litres de désinfectant à base d’alcool comme réserve pour le peuple et les professionnels de la santé, tandis que du matériel médical tel que des costumes de protection sera fabriqué par deux usines locales dans les provinces de Kampong Cham et Svay Rieng.

Samdech Techo Hun Sèn a également mentionné le stock de matériel médical et de médicaments et le projet d’avoir des usines prêtes pour la production de matériel et d’équipements médicaux pour répondre au besoin local.

En outre, a-t-il poursuivi, le Cambodge dispose d’un stock de riz, de sel et d’autres denrées alimentaires et a interdit l’exportation de certains produits de base pour assurer un approvisionnement alimentaire suffisant dans le pays.

Le chef du gouvernement royal a une nouvelle fois appelé ses compatriotes à ne pas paniquer, mais à respecter les normes d’hygiène du ministère de la Santé, en particulier au moment où le pays est en lutte contre COVID-19.

Jusqu’à ce matin, le Cambodge a enregistré 114 cas confirmés de COVID-19, dont 49 Cambodgiens, 40 Français, 13 Malaisiens, 5 Britanniques, 2 Américains, 2 Indonésiens, un Canadien, un Belge et un Chinois. Parmi eux, 35 ont été guéris avec succès.

Par C. Nika