Le gouvernement royal prend davantage de mesures pour faire face aux impacts économiques dus à COVID-19

AKP Phnom Penh, le 31 mars 2020 —

Le gouvernement royal du Cambodge a pris aujourd’hui une nouvelle étape d’intervention pour répondre aux impacts économiques causés par la pandémie de COVID-19.

Selon un communiqué de presse que l’AKP a reçu cet après-midi, cinq points importants ont été énoncés afin de réduire les impacts économiques dans différents secteurs, notamment l’aviation civile, le tourisme, etc.

En ce qui concerne le secteur de l’aviation civile, le gouvernement royal exonérera l’impôt minimum pendant trois mois, de mars à mai 2020, pour toutes les compagnies aériennes cambodgiennes et retardera le paiement des dettes de l’aviation civile de six mois et toutes les compagnies aériennes pourront les rembourser par versements échelonnés.

Pour le secteur du tourisme, le gouvernement royal étendra l’exonération de toutes sortes de taxes mensuelles à tous les hôtels, pensions de famille, restaurants et agences de voyage enregistrés au Département général de la fiscalité et ayant leurs affaires dans la capitale de Phnom Penh ; les provinces de Siem Reap, Preah Sihanouk, Kèp, Kampot ; et les villes de Bavet et Poïpet pendant trois mois, de mars à mai 2020, mais ils doivent soumettre leurs déclarations fiscales et utiliser la TVA électronique pendant cette période.

Le gouvernement royal étendra la portée du mécanisme de subvention de 20% du salaire minimum de 190 dollars américains à tous les ouvriers et employés touchés par la suspension des affaires des hôtels, des pensions de famille, des restaurants et des agences de voyage, et il n’est pas nécessaire de payer pour la Caisse nationale de sécurité sociale (risques professionnels et soins de santé) pendant cette suspension d’activité.

En outre, le gouvernement royal a réitéré son engagement à travailler avec tous les partenaires pour lutter contre les effets de la pandémie de COVID-19.

Par C. Nika