Interdiction provisoire des exportations de paddy et de riz blanc du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 30 mars 2020 —

Les exportations de paddy et de riz blanc sont temporairement interdites pendant cette période difficile de la pandémie de COVID-19, une mesure visant à garantir un approvisionnement durable en riz dans le pays.

L’interdiction entrera en vigueur à partir du 5 avril jusqu’à nouvel ordre, a déclaré Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, dans une conférence de presse tenue ce matin après une session extraordinaire de l’Assemblée nationale.

« La décision a pour but de conserver du riz pour l’approvisionnement et la consommation locaux », a précisé Samdech Techo Hun Sèn.

Cependant, l’exportation de riz parfumé n’est pas incluse dans l’interdiction.

Samdech Techo Hun Sèn a expliqué que le riz parfumé avait un bon prix sur les marchés internationaux et qu’il n’était pas aussi populaire que le riz blanc parmi les Cambodgiens.

A noter que l’an dernier, le Cambodge a exporté 620.106 tonnes de riz vers 59 pays par 89 sociétés.

Par C. Nika