Premier ministre : Pas encore le bon moment pour le verrouillage du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 30 mars 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé ses compatriotes à ne pas s’inquiéter du verrouillage de la nation car ce n’est pas encore le bon moment pour le Cambodge de le faire, mais le Conseil des ministres discutera du projet de loi permettant l’instauration d’un état d’urgence cette semaine.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue ce matin suite à la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, Samdech Techo Hun Sèn a déclaré que le projet de loi visant à mettre la nation en situation d’urgence conformément à l’article 22 de la Constitution nationale fera l’objet de discussion demain dans une réunion interministérielle, et puis dans une réunion du Conseil des ministres ce vendredi.

« Je voudrais saisir cette occasion pour appeler tous nos chers compatriotes à ne pas s’inquiéter de l’application d’un verrouillage national ni de la loi martiale, mais nous devons avoir un outil juridique (projet de loi pour mettre la nation en situation d’urgence) dans les mains comme une mesure nécessaire pour répondre à la propagation de la pandémie de COVID-19, mesure qui a été appliquée par de nombreux pays », a-t-il souligné.

Le Premier ministre a réitéré que le gouvernement royal n’avait pas l’intention de fermer les marchés, les restaurants, les magasins, les cafés… et surtout les usines, mais les règles d’hygiène et les distanciations sociales doivent être strictement appliquées.

Jusqu’à ce matin, il y avait au total 107 patients de COVID-19 au Cambodge, dont 46 Cambodgiens, 37 Français, 12 Malaisiens, 5 Britanniques, 2 Américains, 2 Indonésiens, un Canadien, un Belge et un Chinois. Parmi eux, 23 ont été guéris.

Depuis le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, la pandémie de COVID-19 a maintenant frappé 13 provinces et capitale du Cambodge.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, il y a maintenant 638.146 cas confirmés de COVID-19 avec 30.105 décès dans 202 pays et territoires. La plupart des cas se trouvent aux Etats-Unis avec 103.321 cas d’infection et 1.668 décès, suivis d’Italie avec 92.472 cas confirmés et 10.023 décès, et de Chine avec 82.356 cas confirmés et 3.306 décès.

Par C. Nika