COVID-19 : Davantage de restrictions d’entrée au Cambodge imposées

AKP Phnom Penh, le 28 mars 2020 —

Le gouvernement royal du Cambodge a imposé davantage de restrictions de voyage concernant le nouveau coronavirus (COVID-19) en plus de ses récentes mesures de voyage.

“Afin de réduire et de contenir la transmission du nouveau coronavirus (COVID-19) et conformément aux mesures prises par les pays de l’ASEAN, le gouvernement royal du Cambodge a décidé d’imposer, en plus des récentes mesures de voyage du ministère de la Santé du Cambodge, les restrictions d’entrée temporaires au Royaume du Cambodge, en vigueur à partir de 23h59 du 30 mars 2020”, a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale dans un communiqué de presse daté du 27 mars.

Les restrictions de voyage comprennent :

1- Suspension de la politique d’exemption de visa et délivrance de visa touristique, d’e-visa et de visa à l’arrivée à tout étranger pour une durée d’un mois.

2- Tout étranger souhaitant voyager au Royaume du Cambodge doit obtenir un visa préalable auprès des missions cambodgiennes à l’étranger. Il/elle doit fournir un certificat médical, délivré par les autorités sanitaires compétentes de son pays au plus tard 72 heures avant la date du voyage, certifiant qu’il/elle n’est pas testé positif(ve) pour le nouveau coronavirus (COVID-19). En outre, il/elle doit fournir une preuve d’assurance qui indique une couverture médicale minimale pendant son séjour prévu au Cambodge d’un montant d’au moins cinquante mille dollars américains.

3- Les exigences relatives au certificat médical et à l’assurance ne s’appliquent aux étrangers titulaires d’un visa diplomatique (Visa A) ou d’un visa officiel (Visa B) du Cambodge.

4- A son entrée au Royaume du Cambodge, tout étranger sera soumis à une évaluation des risques pour la santé et examiné par des agents gouvernementaux compétents avant d’être autorisé à entrer dans le pays. Il/Elle sera soumis(e) à une isolation obligatoire, à une quarantaine ou à toute autre mesure pour la prévention et le confinement de ce virus tel que prescrit par le ministère de la Santé du Cambodge.

5- Toutes les restrictions de voyage mentionnées ci-dessus sont temporaires et seront révisées régulièrement par le gouvernement royal du Cambodge en fonction de l’évolution de la situation mondiale liée à ce virus.

A rappeler que le Cambodge a, depuis le 17 mars dernier, interdit l’entrée de ressortissants étrangers en provenance d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne, de France, des Etats-Unis et d’Iran pour une durée de 30 jours.

Par C. Nika